Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

L’incertitude « nous tue », dit un proche d’otage

Une femme devant des photos d'otages détenus à Gaza, exposées à Ramat Gan, le 22 novembre 2023. (Crédit : Oded Balilty/AP Photo)
Une femme devant des photos d'otages détenus à Gaza, exposées à Ramat Gan, le 22 novembre 2023. (Crédit : Oded Balilty/AP Photo)

Un membre de la famille d’un otage détenu à Gaza affirme que les retards et les changements dans l’accord visant à libérer leurs proches ont un impact énorme sur les émotions déjà fragiles des familles.

« Ces hauts et ces bas nous tuent », déclare Diego Engelbert, dont la sœur Karina, le beau-frère Ronen et leurs filles Mika et Yuval sont retenus en otage, à la radio de l’armée.

« Nous nous accrochions à un rayon d’espoir et une fois de plus, il a disparu – cela fait partie de la terreur psychologique que nous vivons au quotidien. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.