Lod : Tzachi Braverman a fermé le groupe WhatsApp du cabinet aux commentaires
Rechercher

Lod : Tzachi Braverman a fermé le groupe WhatsApp du cabinet aux commentaires

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le secrétaire du Cabinet Tzachi Braverman durant une réunion hebdomadaire au bureau du Premier ministre, ele 29 janvier 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le secrétaire du Cabinet Tzachi Braverman durant une réunion hebdomadaire au bureau du Premier ministre, ele 29 janvier 2017. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)

Avant que l’état d’urgence ne soit déclaré, les médias israéliens ont indiqué que plusieurs ministres avaient réclamé une réunion urgente du cabinet pour obtenir des informations en temps réel sur la situation à Lod, mais que le secrétaire du Cabinet, Tzachi Braverman, avait fermé, en réponse, le groupe WhatsApp du cabinet aux commentaires.

« Quelqu’un peut-il donner des informations sur ce qui arrive à Lod ? », avait interrogé Ofir Akunis (Likud). « Je demande à ce que le cabinet se réunisse pour obtenir des informations sur tous les fronts. »
Pnina Tamano-Shata, du parti Kakhol lavan, avait déclaré que « ces images sont dures. Le maire est impuissant. Ce serait une bonne chose d’obtenir des informations officielles de la part du cabinet ».

Gila Gamliel, du Likud, avait expliqué que la déclaration de l’état d’urgence « nécessite des informations de la part du cabinet sur les moyens d’empêcher cette anarchie… Et si l’armée était envoyée à Lod ? »

Mais en réponse, Braverman avait simplement fermé le groupe WhatsApp aux nouveaux messages et il avait écrit : « Le groupe a été bloqué ».

C’est vous qui le dites...