Lucy Aharish dit avoir « afflué en masse vers le bureau de vote » sur Instagram
Rechercher

Élections en Israël : le Likud de Netanyahu en tête pour le moment

Gantz et Netanyahu ont déclaré victoire ; Taux de participation final de 67,9 %, baisse de près de 4 % par rapport à 2015 ; le Likud est crédité de plus de sièges pour le moment

  • Benny Gantz, président du parti Kakhol lavan, rejoint les chefs de parti après la publication des premiers résultats lors des élections générales au siège du parti à Tel-Aviv, le 9 avril 2019 (Crédit : Gili Yaari / Flash90).
    Benny Gantz, président du parti Kakhol lavan, rejoint les chefs de parti après la publication des premiers résultats lors des élections générales au siège du parti à Tel-Aviv, le 9 avril 2019 (Crédit : Gili Yaari / Flash90).
  • Benny Gantz (2g), le parti de Kakhol lavan, et ses principaux alliés, Moshe Yaalon, Gabi Ashkenazi et Yair Lapid, saluent leurs partisans au siège du parti à Tel Aviv à la suite de la publication des résultats du scrutin législatif (Crédit : Hadas Parush / FLASH90)
    Benny Gantz (2g), le parti de Kakhol lavan, et ses principaux alliés, Moshe Yaalon, Gabi Ashkenazi et Yair Lapid, saluent leurs partisans au siège du parti à Tel Aviv à la suite de la publication des résultats du scrutin législatif (Crédit : Hadas Parush / FLASH90)
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu salue les partisans au siège du parti du Likud, dans la ville côtière de Tel Aviv, lors de la soirée électorale dans la nuit du 10 avril 2019 (Crédit : Thomas Coex / AFP).
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu salue les partisans au siège du parti du Likud, dans la ville côtière de Tel Aviv, lors de la soirée électorale dans la nuit du 10 avril 2019 (Crédit : Thomas Coex / AFP).
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, aux côtés de candidats du Likud et de députés, assiste à un événement alors que les résultats des élections législatives israéliennes sont annoncés au siège du parti à Tel Aviv, le 10 avril 2019. (Crédit : Gili Yaari / FLASH90)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, aux côtés de candidats du Likud et de députés, assiste à un événement alors que les résultats des élections législatives israéliennes sont annoncés au siège du parti à Tel Aviv, le 10 avril 2019. (Crédit : Gili Yaari / FLASH90)
  • Avigdor Liberman, chef du parti Yisrael Beytenu, prend la parole à la Globes Business Conference à Jérusalem le 19 décembre 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Avigdor Liberman, chef du parti Yisrael Beytenu, prend la parole à la Globes Business Conference à Jérusalem le 19 décembre 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Aryeh Deri lors d'une conférence de presse sur une nouvelle réforme sur les supermarchés, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 3 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Aryeh Deri lors d'une conférence de presse sur une nouvelle réforme sur les supermarchés, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 3 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 juin 2018. (Marc Israel Sellem/POOL)
    Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 juin 2018. (Marc Israel Sellem/POOL)
  • Avi Gabbay, chef du parti travailliste, lors d'une conférence du groupe
 'Besheva', a Jérusalem, le 12 février, 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Avi Gabbay, chef du parti travailliste, lors d'une conférence du groupe 'Besheva', a Jérusalem, le 12 février, 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Le député de l'Union nationale, Bezalel Smotrich, à la Cour suprême de Jérusalem, le 27 mars 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
    Le député de l'Union nationale, Bezalel Smotrich, à la Cour suprême de Jérusalem, le 27 mars 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
  • Moshe Kahlon dirige une réunion de faction au Parlement israélien, le 24 décembre 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
    Moshe Kahlon dirige une réunion de faction au Parlement israélien, le 24 décembre 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
  • La présidente du Meretz, Tamar Zandberg, dirige une réunion de faction à la Knesset le 12 novembre 2018. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
    La présidente du Meretz, Tamar Zandberg, dirige une réunion de faction à la Knesset le 12 novembre 2018. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
  • Le député Ahmed Tibi se tient entre sa fille (à gauche) et son épouse alors qu'il vote lors des élections à la Knesset du 9 avril 2019 à Tayibe, dans le nord du pays. (Crédit : Ahmad Gharabli / AFP)

Les partisans du parti ultra-orthodoxe Shas célèbrent à son siège, à Jérusalem, après la publication des sondages à la sortie des bureaux de vote le 9 avril 2019. (Flash90)

Le politicien arabe israélien Ayman Odeh (C) du parti Hadash lance le geste de victoire alors qu'il réagit au siège du parti à Nazareth, dans le nord d'Israël, lors de l'élection de ce soir du 9 avril 2019. (Ahmad GHARABLI / AFP)
    Le député Ahmed Tibi se tient entre sa fille (à gauche) et son épouse alors qu'il vote lors des élections à la Knesset du 9 avril 2019 à Tayibe, dans le nord du pays. (Crédit : Ahmad Gharabli / AFP) Les partisans du parti ultra-orthodoxe Shas célèbrent à son siège, à Jérusalem, après la publication des sondages à la sortie des bureaux de vote le 9 avril 2019. (Flash90) Le politicien arabe israélien Ayman Odeh (C) du parti Hadash lance le geste de victoire alors qu'il réagit au siège du parti à Nazareth, dans le nord d'Israël, lors de l'élection de ce soir du 9 avril 2019. (Ahmad GHARABLI / AFP)
  • Un citoyen dépose son bulletin de vote dans l'urne d'un bureau de vote de Jérusalem, durant les élections législatives pour la 21e Knesset, le 9 avril 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Un citoyen dépose son bulletin de vote dans l'urne d'un bureau de vote de Jérusalem, durant les élections législatives pour la 21e Knesset, le 9 avril 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La course aura été incertaine jusqu’au bout pour savoir qui de l’indéboulonnable Premier ministre ou du général novice en politique se verra confier par le président Reuven Rivlin la tâche de former le prochain gouvernement après les élections.

Voici le guide du TOI des 39 partis en lice.

Les Israéliens vont profiter du jour férié

Les Israéliens devraient profiter des températures exceptionnellement chaudes et du jour férié.

Dans le cadre d’une nouvelle initiative de la commission centrale électorale et du ministère des Transports, les transports en commun interurbains sont gratuits toute la journée.

Le jour des élections est devenu une occasion pour les Israéliens de passer du temps à la plage, d’organiser des barbecues en famille dans les parcs nationaux du pays, de parcourir les sentiers du nord au sud et de se rendre dans les centres commerciaux.

Aryeh Deri, chef du parti Shas, dépose son bulletin de vote

Le ministre de l’Intérieur et président du parti Shas, Aryeh Deri, dépose son bulletin de vote et publie un tweet appelant ses concitoyens à voter.

« Nous devons avoir un Shas fort pour préserver la culture juive du pays, le Shabbat, la tradition et l’âme juive. Nous devons avoir un Shas fort pour être là pour les faibles dont nous sommes les seuls à nous soucier », a-t-il écrit.

Rivlin appelle à voter, rappelant l’égalité des droits de tous les citoyens

Le président Reuven Rivlin a appelé mardi le public israélien à voter, disant que la « démocratie n’est pas une évidence en soi »‘ et qu’elle ne doit pas être considérée comme acquise.

« Les élections sont une fête de la démocratie », a ajouté Rivlin. « C’est le jour où nous pouvons exercer notre droit à gouverner notre destinée en tant que citoyens bénéficiant de l’égalité des droits et en tant que partenaires au sein de l’entreprise politique de l’Etat d’Israël ».

« La démocratie n’est pas une évidence en soi, ce n’est pas le cas non plus de la capacité d’un État à préserver son caractère démocratique, l’indépendance de ses institutions de contrôle et l’engagement sans compromis à maintenir l’égalité civile et l’égalité devant la loi », a poursuivi Rivlin.

« Il suffit de voir nos voisins ainsi que la situation connue par les citoyens d’un grand nombre d’autres pays dans le monde pour réaliser que le droit du citoyen à diriger sa vie, son destin et son avenir est le fruit d’un dur travail ».

Le président israélien Reuven Rivlin fait l’éloge funèbre de Zachary Baumel, soldat d’origine américaine qui a été porté disparu lors de la Première Guerre du Liban en 1982, le 4 avril 2019. (GPO)

Les sympathisants de Kakhol lavan prédisent la victoire face au Likud

Réunis devant le domicile de Benny Gantz, à Rosh HaAyin, des partisans de Benny Gantz disent qu’ils sont optimistes quant aux chances du parti et pensent qu’il remportera plus de suffrages que le Likud de Netanyahu.

« Nous avons un élan, nous avons le peuple, nous avons l’esprit. Je suis certain que nous avons une chance, aujourd’hui, de produire un changement », déclare Omer, un résident de Rosh HaAyin qui a rejoint la branche locale de Kakhol lavan.

« Benny Gantz est la bonne personne pour ce poste. Il est honnête. Il est professionnel. Il se préoccupe du pays et il remplira ses fonctions correctement », dit-il, protestant contre Netanyahu. « La situation sous Bibi est devenue insoutenable. Il ne se soucie que de lui-même. L’opinion publique est tellement divisée, pleine de haine, et c’est de sa faute. »

Des sympathisants du parti Kakhol lavan Omer (g) et Oren (d) à l’arrivée de Benny Gantz au bureau de vote de Rosh HaAyin, le 9 avril 2019. (Crédit : Raoul Wootliff/Times of Israel)

— Raoul Wootliff

La branche israélienne Durex appelle – à sa façon – à voter

La branche israélienne de la marque de préservatifs Durex diffuse une publicité appelant les citoyens israéliens à aller voter.

« Si vous allez vous faire b***er pendant 4 ans, que ce soit quelqu’un que vous ayez choisi », peut-on lire sur la publicité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Lucy Aharish dit avoir « afflué en masse vers le bureau de vote » sur Instagram

La journaliste arabe israélienne Lucy Aharish publie sur Instagram une photo dans laquelle elle « afflue en masse vers les bureaux de vote » et s’est attirée les foudres des sympathisants du Likud.

La légende qui accompagnait sa photo était une référence à l’avertissement lancé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu en 2015, appelant ses sympathisants à voter parce que les électeurs arabes « affluent vers les bureaux de vote en meute ».

Cette publication a récolté 4 000 mentions « J’aime » et près de 400 commentaires, agressifs pour la plupart.

View this post on Instagram

נהרתי לקלפי… צאו להצביע!!!!

A post shared by Lucy Aharish (@lucyaharish) on