L’unique Républicain US à soutenir un cessez-le-feu s’est rétracté
Rechercher

L’unique Républicain US à soutenir un cessez-le-feu s’est rétracté

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le candidat républicain au Sénat américain Todd Young prend la parole à Indianapolis, le 29 août 2016. (Crédit : AP Photo/Michael Conroy)
Le candidat républicain au Sénat américain Todd Young prend la parole à Indianapolis, le 29 août 2016. (Crédit : AP Photo/Michael Conroy)

Le seul législateur républicain à avoir publiquement soutenu un cessez-le-feu entre Israël et Gaza est finalement revenu sur sa position.

Un porte-parole du représentant républicain de l’Indiana, Todd Young, a déclaré au Jewish Insider que ce dernier « partage les préoccupations de ses collègues concernant un cessez-le-feu prématuré ou qui se ferait aux conditions du Hamas ».

« L’infrastructure et le réseau de tunnels du Hamas à Gaza sont bien plus profonds et plus sophistiqués que beaucoup ne le pensaient auparavant… En tant que tel, il est clair qu’Israël a besoin de plus de temps pour faire face à la menace à laquelle il est confronté. La seule façon de créer un cessez-le-feu durable est de faire face à la menace à laquelle ils sont confrontés et de rétablir la dissuasion en éliminant l’infrastructure terroriste du Hamas », a ajouté le porte-parole.

Le sénateur Christopher Murphy, Démocrate du Connecticut, au Comité des Affaires Etrangères du Sénat à Capitol Hill à Washington, le mercredi 25 juillet 2018. (AP Photo/Susan Walsh)

Il y a trois jours à peine, Young et le sénateur démocrate Chris Murphy ont publié la première et unique déclaration bipartisane en faveur d’un cessez-le-feu rapide.

« Israël a le droit de se défendre contre les attaques à la roquette du Hamas, et ce proportionnellement à la menace à laquelle ses citoyens sont confrontés. À la suite des attaques à la roquette du Hamas et de la réponse d’Israël, les deux parties doivent reconnaître que trop de vies ont été perdues et ne doivent pas aggraver le conflit. Nous sommes encouragés par les informations selon lesquelles les parties envisagent un cessez-le-feu. Nous espérons que ce cessez-le-feu pourra être atteint rapidement et que des mesures supplémentaires pourront être prises pour préserver un avenir à deux États », ont déclaré les sénateurs.

Le sénateur Chris Murphy a rencontré mercredi l’ambassadeur iranien aux Nations unies Majid Takht-Ravanchi au cours d’un – rare – entretien entre des responsables américains et iraniens. Il lui a notamment demandé de « dire au groupe terroriste [du Hamas] de mettre un terme aux attaques à la roquette visant Israël ».

C’est vous qui le dites...