Mansour Abbas : les négociations de coalition reprendront après les violences
Rechercher

Mansour Abbas : les négociations de coalition reprendront après les violences

Mansour Abbas, chef du parti Raam, fait une déclaration après avoir rencontré le président Reuven Rivlin à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Mansour Abbas, chef du parti Raam, fait une déclaration après avoir rencontré le président Reuven Rivlin à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Deux jours après avoir suspendu les discussions sur la formation potentielle d’une coalition dans un contexte d’escalade de la violence, le chef du parti islamiste Raam, Mansour Abbas, a assuré que les discussions reprendront après la fin des combats.

« Il est inévitable que nous reprenions les pourparlers politiques pour la formation du gouvernement une fois que le feu se sera calmé », déclare Abbas au radiodiffuseur public Kan. « Nous avons une réelle opportunité de jouer un rôle important dans la politique israélienne pour le bien de notre société. »

Le parti Raam a annoncé lundi qu’il avait suspendu les pourparlers de coalition avec le « bloc du changement », ce qui pourrait compromettre les efforts des partis pour former un gouvernement qui démettrait le Premier ministre Benjamin Netanyahu de ses fonctions.

Le parti a fait cette annonce dans un contexte de violence croissante en Israël, avec des barrages de roquettes à grande échelle tirés de Gaza vers Israël et des frappes de représailles sur la bande de Gaza.

C’est vous qui le dites...