Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Michael Herzog: C’est dans l’intérêt d’Israël de parvenir à un accord sur les otages

L'ambassadeur d'Israël aux États-Unis, Michael Herzog, prenant la parole lors de la réception organisée par l'ambassade d'Israël pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation de l'État d'Israël, au National Building Museum de Washington, le 6 juin 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
L'ambassadeur d'Israël aux États-Unis, Michael Herzog, prenant la parole lors de la réception organisée par l'ambassade d'Israël pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation de l'État d'Israël, au National Building Museum de Washington, le 6 juin 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

L’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Michael Herzog, a déclaré que Washington souscrivait à l’objectif de Jérusalem consistant à vaincre les terroristes palestiniens du Hamas, et que si Israël était intéressé par un accord visant à libérer d’autres otages, il n’était pas certain que le groupe islamiste soit d’accord.

« Le gouvernement américain partage l’objectif [d’Israël] de lutter pour vaincre le Hamas. Ils ont des questions et des inquiétudes, mais ils n’essaient pas d’arrêter les combats, ils vérifient simplement quelles sont les prochaines étapes », explique Herzog à la radio de l’armée. « Ils savent qu’une partie de l’activité consiste à essayer de parvenir à un accord. Les Américains sont en contact avec l’Égypte et le Qatar, ils sont complètement dans le coup »

Lorsqu’on lui demande si la période des fêtes va retarder un éventuel accord sur la libération des otages détenus à Gaza, Herzog se défend.

« Il ne s’agit pas d’un retard, même pendant les fêtes, le travail se poursuit », affirme-t-il. « Il est dans l’intérêt d’Israël de parvenir à un accord, la question est de savoir si l’autre partie est disposée à le faire, et je n’en suis pas du tout sûr.

On estime à 124 le nombre d’otages qui se trouvent encore à Gaza après avoir été enlevés par le Hamas lors de l’assaut du 7 octobre, et tous ne sont pas en vie. 105 civils ont été libérés de la captivité du Hamas lors d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre. Quatre otages avaient été libérées avant cela, et une soldate avait été secourue par les troupes. Les corps de huit otages ont également été retrouvés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée. L’armée israélienne a confirmé la mort de 22 des otages encore détenus par le Hamas, citant de nouveaux renseignements et des découvertes obtenues par les troupes opérant à Gaza.

Le Hamas détient également les corps des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin tombés au combat en 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient tous deux en vie après être entrés dans la bande de Gaza de leur propre chef, respectivement en 2014 et en 2015.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.