Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Netanyahu ordonne aux membres de son cabinet de s’abstenir de répondre à la décision de la CIJ, en vain

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu ordonne aux membres de son cabinet de s’abstenir de répondre aux mesures conservatrices annoncées par la Cour internationale de justice dans l’affaire de génocide de l’Afrique du Sud contre Israël.

Selon la chaîne publique Kan, Netanyahu, par l’intermédiaire du conseiller à la sécurité nationale Tzachi Hanegbi, a demandé aux ministres du gouvernement de s’abstenir de toute déclaration publique avant la publication d’une position officielle du gouvernement sur la question.

Si la Cour n’a pas ordonné à Israël de mettre fin à ses opérations militaires dans la bande de Gaza, son arrêt appelle Jérusalem à prendre des mesures pour empêcher la commission d’actes génocidaires à l’encontre des Palestiniens.

Malgré l’ordre de Netanyahu, le ministre du Néguev, de la Galilée et de la résilience nationale, Yitzhak Wasserlauf, et le ministre de la Eécurité nationale, Itamar Ben Gvir, tous deux membres du parti d’extrême droite Otzma Yehudit, ont condamné le tribunal vendredi.

Ben Gvir, dont la rhétorique à l’égard des Palestiniens a été reprise par l’Afrique du Sud pour étayer ses accusations de génocide à l’encontre d’Israël, a qualifié le tribunal « d’antisémite », déclarant que sa décision prouve que le « tribunal ne cherche pas la justice, mais plutôt la persécution du peuple juif ».

« Plus jamais ça », a tweeté Wasserlauf en anglais, accompagné d’un émoji représentant le drapeau israélien.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.