Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Ohana : Le 7 octobre est « l’une des manifestations les plus horribles du mal dans l’histoire »

Le président de la Knesset, Amir Ohana, s'exprimant lors d'une cérémonie précédant Yom HaZikaron, à Yad Lebanim, le 12 mai 2024. (Crédit : Noam Moskowitz, Bureau du porte-parole de la Knesset)
Le président de la Knesset, Amir Ohana, s'exprimant lors d'une cérémonie précédant Yom HaZikaron, à Yad Lebanim, le 12 mai 2024. (Crédit : Noam Moskowitz, Bureau du porte-parole de la Knesset)

L’assaut barbare et sadique sur le sud d’Israël perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre est « l’une des manifestations les plus horribles du mal dans l’histoire », a déclaré le président de la Knesset, Amir Ohana, lors d’une cérémonie précédant Yom HaZikaron – le Jour du Souvenir -, ajoutant que la seule façon d’être digne du sacrifice de ceux qui sont tombés au combat est de bannir « le virus maudit des conflits et de la haine dans le pays ».

S’adressant à Yad Lebanim, une organisation représentant les familles endeuillées, Ohana a déclaré que l’assaut du Hamas « nous a rappelé des choses que nous voulions oublier. Des choses à propos desquelles nous avions juré ‘plus jamais ça’. Et pourtant, pendant toute une journée, elles nous sont arrivées encore et encore ».

« Des centaines de soldats courageux, dont l’avenir était tout tracé, ont perdu la vie cette année dans la tempête des batailles. Des centaines d’autres civils ont été assassinés avec une brutalité moyenâgeuse par des voisins assoiffés de sang, pour lesquels il n’y a pas de pardon et il n’y en aura jamais », a-t-il ajouté.

« Nous serons dignes d’eux lorsque nous aurons chassé du pays le virus maudit des conflits et de la haine. Nous serons dignes d’eux lorsque nous ferons comprendre à tous nos ennemis que l’État d’Israël est fort. L’armée israélienne est forte. La société israélienne est forte et, ensemble, nous vaincrons », a-t-il déclaré.

Des soldats déposant des fleurs et des drapeaux sur les tombes des troupes tombées au combat dans le cimetière militaire de Kiryat Shmona, à la veille de Yom HaZikaron, le 12 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Ohana est actuellement en conflit avec la ministre des Transports, Miri Regev, au sujet de son rôle dans la cérémonie d’allumage des flambeaux de Yom HaAtsmaout – le Jour de l’Indépendance -, qui aura lieu lundi soir, et a demandé à la garde de la Knesset de ne pas coopérer aux préparatifs de l’événement annuel.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.