Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Plus de 100 arrestations à l’université du Texas à Austin

Des agents emmènent un manifestant 
 pendant une manifestation à l'université du Texas dénonçant la guerre Israël-Hamas, à Austin, le 29 avril 2024. (Crédit : AP/Jim Vertuno)

University of South Florida police officers take anti-Israel protesters into custody during a march on the US campus, April 29, 2024, in Tampa, Florida. (Chris Urso/Tampa Bay Times via AP)
A maritime pier being built by the US military off the coast of the Gaza Strip, in an image released on April 29, 2024. (CENTCOM)
Des agents emmènent un manifestant pendant une manifestation à l'université du Texas dénonçant la guerre Israël-Hamas, à Austin, le 29 avril 2024. (Crédit : AP/Jim Vertuno) University of South Florida police officers take anti-Israel protesters into custody during a march on the US campus, April 29, 2024, in Tampa, Florida. (Chris Urso/Tampa Bay Times via AP) A maritime pier being built by the US military off the coast of the Gaza Strip, in an image released on April 29, 2024. (CENTCOM)

Ce sont au moins cent manifestants pro-palestiniens qui ont été arrêtés à l’université du Texas, à Austin, selon un journal local. Les protestataires se sont réunis, réclamant leur remise en liberté, aux abords de la prison du comté de Travis.

L’Austin American-Statesman a indiqué que selon trois responsables du comté, une centaine de manifestants devraient être inculpés. Seulement 25 dossiers ont été traités jusqu’à présent, a précisé un juriste local.

Parmi les charges qui pourraient être retenues, des délits de fuite et des agressions, a noté le journal. Les manifestants qui ont été arrêtés répondent, pour le moment, d’obstruction criminelle – un chef d’inculpation qui avait été retenu contre 57 autres protestataires la semaine dernière, même s’il avait été ensuite abandonné par le bureau du procureur du comté en l’absence de motif raisonnable.

La police a vingt-quatre heures pour présenter des dépositions portant sur les motifs raisonnables des arrestations qui ont été faites lundi, a fait savoir le journal.

Un membre du groupe Palestine Solidarity Committee a expliqué au journal que des dizaines de protestataires s’étaient rassemblés devant la prison du comté de Travis et qu’ils prévoyaient d’y rester jusqu’à ce que les manifestants arrêtés soient libérés.

Le gouverneur Greg Abbott a salué ces arrestations, écrivant sur X que « aucun campement ne sera autorisé ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.