Pour Lapid, les petits partis sont déjà à la Knesset, mais Gantz dit qu’il ment
Rechercher

Pour Lapid, les petits partis sont déjà à la Knesset, mais Gantz dit qu’il ment

Yair Lapid (à gauche) et Benny Gantz, chef du parti Kakhol lavan, devant leurs partisans à Tel Aviv, le 20 février 2020. (Tomer Neuberg/FLASH90)
Yair Lapid (à gauche) et Benny Gantz, chef du parti Kakhol lavan, devant leurs partisans à Tel Aviv, le 20 février 2020. (Tomer Neuberg/FLASH90)

Le dirigeant de Yesh Atid, Yair Lapid, affirme que les chiffres internes montrent que tous les partis du bloc anti-Netanyahu ont franchi le seuil, ce qui signifie que ceux qui votaient pour Kakhol lavan ou d’autres petits partis pour les aider à franchir le seuil de la Knesset n’ont plus besoin de le faire et peuvent maintenant voter pour lui.

Mais Kakhol lavan n’est pas d’accord.

« Lapid ment, le danger n’est pas passé », a déclaré un représentant du parti, selon les informations de la Douzième chaîne.

Le seuil n’étant déterminé que sur la base du taux de participation réel et à quatre heures de la fermeture des bureaux de vote, il y a de fortes chances que les deux partis ne fassent que raconter des histoires aux électeurs.

C’est vous qui le dites...