Rivlin craint de plus en plus un cinquième scrutin
Rechercher

Rivlin craint de plus en plus un cinquième scrutin

Le président Reuven Rivlin consulte le Parti sioniste religieux au lendemain des quatrièmes législatives, le 5 avril 2021 (Crédit : facebook)
Le président Reuven Rivlin consulte le Parti sioniste religieux au lendemain des quatrièmes législatives, le 5 avril 2021 (Crédit : facebook)

Lors de ses consultations avec le président, Liberman appelle à la formation d’un gouvernement « libéral, sioniste » par les partis du bloc anti-Netanyahu, de la droite Yamina au Meretz de gauche.

Pressé par Rivlin sur la façon dont un gouvernement aussi disparate – qui ne semble pas avoir de majorité – pourrait être formé, Liberman refuse de commenter.

« Il y a une solution, que Netanyahu met de côté » et laisse un autre membre du Likud diriger, dit Liberman, ajoutant qu’il travaille également sur des alternatives « créatives ».

Rivlin note que Netanyahu n’a pas l’intention de démissionner et dit craindre qu’Israël se dirige vers sa cinquième élection en deux ans.

« Le calcul est le suivant : soit il y en a 61, soit il n’y en a pas », dit Rivlin.

C’est vous qui le dites...