Rivlin dénonce une campagne « sale et lamentable »
Rechercher

Rivlin dénonce une campagne « sale et lamentable »

Le président israélien Reuven Rivlin a dénoncé lundi, jour de législatives en Israël, une dernière campagne électorale « sale et lamentable » et plaidé pour la fin de la crise politique qui secoue depuis plus d’un an l’Etat hébreu.

« Nous ne méritons pas une autre campagne sale et lamentable comme celle qui s’est achevée aujourd’hui et nous ne méritons pas cette instabilité sans fin. Nous méritons un gouvernement au service de la population », a déclaré M. Rivlin après avoir voté à Jérusalem.

« C’est normalement une journée festive, mais la vérité est que je n’ai pas envie de célébrer. Je n’ai qu’un sentiment de honte profonde lorsque je vous fais face, mes concitoyens », a déclaré le président.

« Nous ne méritons tout simplement pas cela. Nous ne méritons pas une autre campagne électorale sale et lamentable comme celle qui se termine aujourd’hui et nous ne méritons pas cette instabilité sans fin. Nous méritons un gouvernement qui travaille pour nous. »

« Et donc », a-t-il dit à la fin de son intervention, « je vous demande d’aller voter. Chaque vote est le bon. Chaque vote est votre voix. Sortez et faites-la entendre. J’espère vraiment que nous nous réunirons à nouveau seulement en 2024, ou du moins que je ne verrai pas une autre campagne électorale en tant que président du pays qui nous est si cher à tous. »

Reuven Rivlin vote le 2 mars 2020 à Jérusalem (Crédit : Mark Neyman/GPO)
C’est vous qui le dites...