Smotrich finalement « pas à l’aise » avec le suivi des portables
Rechercher

Smotrich finalement « pas à l’aise » avec le suivi des portables

Le ministre des Transports Bezalel Smotrich (Yamina), qui a contribué à la rédaction des mesures d’urgence permettant la collecte de données cellulaires des cas avérés de coronavirus et de ceux qui ont été à leur contact, a déclaré qu’il n’est pas totalement à l’aise avec ces règles.

« Je ne suis pas complètement à l’aise avec le modèle actuel de suivi cellulaire. Quelque chose manque dans la supervision », a-t-il dit à la radio de Kan.

Smotrich, connu pour ses critiques dirigées contre le Shin Bet, a néanmoins voté en faveur de cette mesure controversée pendant une réunion téléphonique nocturne sur le sujet.

Certains activistes et députés ont tiré la sonnette d’alarme sur l’élargissement des pouvoirs, les risques d’abus et le manque de surveillance et de transparence.

Bezalel Smotrich prend la parole lors d’une réunion de la Commission de l’Intérieur à la Knesset, le 1er janvier 2018. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
C’est vous qui le dites...