Très important dispositif policier en amont de la manifestation à Barbès
Rechercher

Très important dispositif policier en amont de la manifestation à Barbès

Des canons à eau sont positionnés dans le nord de la capitale française.

4 200 policiers et gendarmes et 30 unités mobiles mobilisés à Paris qui ont pour consignes de « dispersion immédiate » dès que des manifestants tentent de se regrouper, en utilisant le « lanceur d’eau », ou de verbaliser, à hauteur de 135 euros.

« Evacuez la place », appelle un policier dans un porte-voix Place du Château rouge.

Le canon à eau a été utilisé, ont constaté des journalistes de l’AFP, selon lesquels des face à face entre activistes et forces de l’ordre avaient lieu dans des petites rues qui mènent au boulevard Barbès (XVIIIe arrondissement).

Des contrôles avaient lieu sur le boulevard aux alentours par les forces de l’ordre, qui filtraient les piétons voulant de rendre au carrefour Barbès.

C’est vous qui le dites...