Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Un ministre du Likud n’exclut pas de s’implanter à Gaza, « dans certaines zones, là où ça a du sens »

Amichaï Chikli, ministre des Affaires de la Diaspora, arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet au Bureau du premier ministre, à Jérusalem, le 14 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Amichaï Chikli, ministre des Affaires de la Diaspora, arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet au Bureau du premier ministre, à Jérusalem, le 14 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Égalité sociale, Amichai Chikli, a expliqué qu’il n’excluait pas la possibilité de construire des implantations israéliennes dans la bande de Gaza, « dans certaines zones, là où ça a du sens ».

Chikli, qui est issu du parti du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a déclaré à Ynet que l’Autorité palestinienne, « qui enseigne le terrorisme et le meurtre de Juifs », ne pouvait pas prendre part à la gouvernance de Gaza après la guerre, reprenant à son compte le positionnement dit et répété par le chef du gouvernement.

« C’est une autorité imaginaire », a-t-il accusé. « Nous ne payons pas le prix du sang des meilleurs de nos fils pour que l’Autorité palestinienne prenne le contrôle ».

Il a vivement recommandé de « penser hors des cadres établis » concernant les solutions potentielles à mettre en place, suggérant par exemple que « Rafah pourrait être placé sous contrôle égyptien et Khan Younès sous contrôle émirati ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.