Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Un proche d’otages bédouins dit lors d’une manifestation : « Arrêtez la guerre et ramenez nos proches! »

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Ali Al-Ziyadne s'adresse à la foule lors d'un rassemblement, à Tel Aviv, pour les 100 jours de captivité des otages du Hamas enlevés en Israël, le 14 janvier 2024. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israël)
Ali Al-Ziyadne s'adresse à la foule lors d'un rassemblement, à Tel Aviv, pour les 100 jours de captivité des otages du Hamas enlevés en Israël, le 14 janvier 2024. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israël)

Ali Al-Ziyadne, un proche des otages bédouins Hamza et Youssef Ziyadne, qui travaillaient au kibboutz Holit lorsqu’ils ont été capturés, a crié depuis la scène de la Place des Otages, où un rassemblement marque le 100e jour de captivité : « Bibi [Netanyahu], vous avez des officiers au sein du cabinet, suivez leurs conseils, arrêtez la guerre, ça a assez duré, ramenez-nous nos proches ! »

« Nous vous avons vu au ministère de la Défense : vous dites que vous allez tout faire, mais vous ne le faites pas », a ajouté Al-Ziyadne. « Demandez, au moins, monsieur Bibi. Donnez le feu vert à M. Barnea et nous verrons ce qu’il fera pour obtenir leur libération. »

Maccabit Meyer, la tante des otages Ziv et Gali Berman, jumeaux de 26 ans enlevés au kibboutz Kfar Aza, a également pris la parole lors de ce rassemblement. « Ceux qui les ont abandonnées sont les mêmes que ceux qui sont responsables de leur captivité », a-t-elle affirmé.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.