Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Un responsable du Hamas affirme que les exigences du Hamas pourraient se renforcer

Un responsable du Hamas, Hossam Badran, a déclaré mercredi à l’AFP que « l’intensification » des « massacres » israéliens dans la bande de Gaza avait pour effet de renforcer les exigences de son groupe terroriste, au moment où des négociations doivent reprendre en vue d’un cessez-le-feu.

Interrogé sur les opérations israéliennes dans la ville de Gaza, où l’armée a renforcé son offensive ces derniers jours, M. Badran a estimé qu’Israël tentait « de faire pression sur les négociations en intensifiant les bombardements, les déplacements et les massacres, en espérant que la résistance (les groupes armés, NDLR) renoncera à ses demandes légitimes ». « Mais elle obtiendra le résultat inverse, car les massacres nous poussent à nous accrocher à nos exigences concernant l’arrêt de la guerre et le retrait de Gaza », a-t-il ajouté.

L’armée israélienne, qui avait affirmé en janvier avoir démantelé « la structure militaire » du Hamas dans le nord de Gaza, y a mené et renforcé ses raids ces derniers jours, poussant des dizaines de milliers de personnes à se déplacer. En parallèle, quatre écoles ont été visées par l’armée en quatre jours, faisant au moins 49 morts, d’après des sources à Gaza, dont des responsables hospitaliers et le Hamas. Israël a dit viser des « terroristes ».

Le chef politique du mouvement islamiste, Ismaïl Haniyeh, avait indiqué lundi avoir averti les médiateurs que les « conséquences catastrophiques » des événements en cours pourraient « ramener les négociations à la case départ ».

Après des mois d’efforts restés vains, de nouvelles discussions sont prévues au Qatar pour tenter d’avancer vers un cessez-le-feu et une libération d’otages enlevés lors de l’attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre.

« Nous ne pouvons savoir avec certitude jusqu’à quel point pourront aller les négociations malgré la souplesse que nous avons manifestée », a affirmé M. Badran, accusant le Premier ministre Benjamin Netanyahu de tenter « d’empêcher de parvenir à un accord pour des raisons purement personnelles ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.