Washington confirme qu’un cessez-le-feu est lointain
Rechercher

Washington confirme qu’un cessez-le-feu est lointain

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le président américain Joe Biden s'exprime dans l'auditorium South Court sur le campus de la Maison Blanche, à Washington, le 7 avril 2021. (Evan Vucci/AP)
Le président américain Joe Biden s'exprime dans l'auditorium South Court sur le campus de la Maison Blanche, à Washington, le 7 avril 2021. (Evan Vucci/AP)

Alors que l’administration Biden a fait pression pour une désescalade dans la violence entre le Hamas et Israël, elle reconnaît qu’un cessez-le-feu dans les deux prochains jours est peu probable, déclare une source familière de la question au Times of Israël.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est entretenu hier avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, mais le secrétaire d’État reconnaît que l’influence de Ramallah est limitée à ce stade, étant donné que les tirs de roquettes proviennent de son grand rival politique, le Hamas, à Gaza, explique la source.

L’administration Biden a pris contact avec le Qatar dans l’espoir que le royaume du Golfe, qui fournit une aide humanitaire importante à Gaza, soit en mesure de faire pression sur le groupe terroriste pour qu’il accepte un cessez-le-feu, a indiqué la source.

C’est vous qui le dites...