Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Washington réitère son opposition au projet israélien d’établir une zone tampon à Gaza

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des bâtiments rasés dans le quartier Shejaiya de la ville de Gaza, dans le cadre des efforts de l'armée pour établir une zone tampon à la frontière avec la bande de Gaza, comme on peut le voir sur une image fournie par Tsahal le 10 janvier 2024. La frontière entre Israël et la bande de Gaza traverse le bas de l'image. (Crédit : Armée israélienne)
Des bâtiments rasés dans le quartier Shejaiya de la ville de Gaza, dans le cadre des efforts de l'armée pour établir une zone tampon à la frontière avec la bande de Gaza, comme on peut le voir sur une image fournie par Tsahal le 10 janvier 2024. La frontière entre Israël et la bande de Gaza traverse le bas de l'image. (Crédit : Armée israélienne)

Le porte-parole du Département d’État américain, Matt Miller, a réitéré l’opposition américaine à l’idée d’une zone tampon que Tsahal est en train d’établir autour de Gaza, à la frontière de l’enclave avec Israël.

Interrogé lors d’un point presse pour commenter les démolitions d’infrastructures civiles que Tsahal a effectuées à la fois au plus profond de Gaza et le long de la frontière où devrait être située la zone tampon, Miller a déclaré que les responsables israéliens avaient déclaré à leurs homologues américains qu’il s’agissait de démolition de bâtiments utilisés pour des activités terroristes.

De plus, les responsables israéliens ont insisté sur le fait qu’ils n’avaient pas l’intention d’occuper Gaza ou de laisser définitivement des troupes à l’intérieur de la bande après la guerre, a dit Miller.

Les responsables israéliens ont en outre déclaré à leurs homologues américains ces derniers jours que la zone tampon n’était censée être que temporaire et qu’elle serait supprimée une fois le Hamas mis hors d’état de nuire, a déclaré un responsable américain au Times of Israel plus tôt cette semaine.

Le responsable américain a déclaré que l’administration Biden rejetait l’idée même d’une zone tampon temporaire et avait exprimé cette position avec Jérusalem. Washington estime qu’une fois établie, Israël n’acceptera pas de se retirer de la zone tampon à l’avenir, a ajouté le responsable américain.

Miller a réitéré lors de sa conférence de presse que les États-Unis s’opposaient aux efforts visant à réduire le territoire de Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.