Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem
Rechercher

Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem

Le mémorial créé en 1953 est une institution étatique qui a pour principal objectif de perpétuer le souvenir du génocide du peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale qui a fait six millions de morts, principalement en Europe.

Au coeur du complexe de 20 hectares installé dans une forêt, le musée accueille près d’un million de visiteurs annuels, selon Iris Rosenberg, sa porte-parole.

« Yad Vashem est le plus grand mémorial de la Shoah au monde », explique-t-elle à l’AFP. Outre les touristes, « chercheurs et historiens viennent apprendre sur ce génocide et l’école internationale de l’enseignement de la Shoah reçoit des centaines d’enseignants et d’élèves du monde entier ».

Reconstitution d’une partie du ghetto de Varsovie, maquette du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, photos de survivants prises par les soldats alliés lors de la libération des camps: dans le musée, gratuit, les visiteurs suivent un parcours retraçant à l’aide d’images, films et objets d’époque, l’histoire de la Shoah, de la montée du nazisme en Allemagne dans les années 1930 jusqu’à la libération des camps en 1945.

La visite se termine par une sortie sur une grande esplanade surplombant Jérusalem, offrant un sentiment de liberté après la visite qui peut s’avérer éprouvante.

Photo d’illustration : La Salle des Noms du musée de la Shoah de Yad Vashem, à Jérusalem. (Crédit : Mendy Hechtman/Flash90)

– avec AFP

C’est vous qui le dites...