L’OLP lance une page Facebook en hébreu
Rechercher

L’OLP lance une page Facebook en hébreu

Le Comité pour l’interaction avec la société israélienne basé à Ramallah cherche à plaider la cause des Palestiniens directement aux Israéliens

Capture d'écran de la page Facebook de l'OLP en hébreu
Capture d'écran de la page Facebook de l'OLP en hébreu

Dans l’optique de plaider la cause des Palestiniens aux Juifs d’Israël, le mouvement national palestinien a lancé sa page Facebook en hébreu.

Le « Comité pour l’interaction avec la société israélienne » de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a publié son premier post sur le réseau social la semaine dernière.

Le mouvement de sensibilisation, fondé en décembre 2012, explique sa vision dans l’un de ses précédents posts : « Pour parvenir à une solution juste et durable du conflit au Moyen-Orient, il est nécessaire d’établir un Etat palestinien indépendant aux côtés d’Israël. Cet État sera fondé sur la base des frontières définies le 4 juin 1967 et une solution au problème des réfugiés sera trouvée sur la base de la résolution 194 des Nations unies ».

Intitulée « Palestine en hébreu », la page contient des messages destinés aux Israéliens et évoque leurs préoccupations.

On peut notamment y lire « L’ennemi c’est l’occupation qui oppresse nos vies et corrompt les vôtres ».

La page utilise le hashtag, une sorte d’identification qui permet de trier les posts en fonction des sujets qui exhortent les Israéliens à agir au niveau politique. On trouve notamment #soyez_responsables_et_stoppez_loccupation

La page contient également des vidéos, réalisées à l’aide d’importants budgets, allant à l’encontre du point de vue des Israéliens concernant les décisions internationales adoptées par l’Autorité palestinienne lors de ces dernières années, notamment l’explication en hébreu que « l’appel aux Nations unies » pour reconnaître un Etat palestinien « n’a jamais eu pour but d’isoler Israël ou de remettre en cause sa légitimité mais de mettre l’accent sur l’illégitimité de l’occupation qui a débuté en 1967 afin d’y mettre un terme ».

La page présente également un discours du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Dimanche, la page ne comptait que 276 mentions « J’aime » et ce, alors que des millions d’Israéliens sont sur Facebook qui est de loin d’être le réseau social le plus populaire chez les population hébraïsante.

Cependant, des réponses et des contre-arguments émanant de Juifs israéliens ont déjà été postés en réponse et la mise en place de la page a fait l’objet de reportages dimanche dans les medias israéliens de masse, notamment aux informations du matin d’Israel Radio.

Un internaute israélien a posté sur la page une coupure de journal datant de 1910 relatant l’attaque d’un Arabe contre un Juif à Jaffa avec le commentaire sarcastique « A cause de l’occupation ». Il a voulu par là insinuer que la violence des Arabes contre les Juifs ne datait pas de la conquête de 1967 de la Cisjordanie et de Gaza.

Dans un post, l’OLP s’est plainte de la proposition de la ministre de la Justice Ayelet Shaked demandant que des associations de défense à la Knesset portent des marques semblables à celles arborées par les groupes de pression, affirmant que « Nous serons identifiés par les marques que Shaked nous demande de porter ».

Cette référence à la première personne a fait dire à un internaute dans un commentaire qu’ « il semblerait que cette page soit en fait gérée par des Israéliens de gauche qui s’expriment au nom de l’OLP ».

Aucun indice n’a été donné concernant l’identité des administrateurs de la page mais l’hébreu utilisé est parfait et en grande partie sans fautes, même dans la traduction de passages difficiles des poèmes du poète national palestinien Mohammed Darwish.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...