Israël en guerre - Jour 286

Rechercher
Les otages du 7 octobre

L’otage Or Levy, père de famille, arrivé au festival quelques minutes avant l’assaut

Enlevé au festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023

Or, à gauche, et Eynav Levy s'étaient rendus au festival Supernova le 7 octobre. Eynav a été tuée et Or est porté disparu. (Crédit : Michael Levy via AP)
Or, à gauche, et Eynav Levy s'étaient rendus au festival Supernova le 7 octobre. Eynav a été tuée et Or est porté disparu. (Crédit : Michael Levy via AP)

Depuis une semaine, Almog Levy, 2 ans, réclame sa maman et son papa, et personne ne sait quoi lui dire.

Ses parents, Or et Eynav Levy, faisaient tout ensemble. Ils gardaient une tente dans leur voiture pour les escapades spontanées. Ils avaient récemment fait un voyage en famille en Thaïlande. Ils aimaient aussi les festivals de musique et se sont rendus en voiture au festival Supernova, dans le désert israélien.

Ils sont arrivés quelques minutes avant que des terroristes palestiniens du Hamas ne commettent le massacre de civils le plus meurtrier de l’histoire d’Israël. La mort d’Eynav Elkayam Levy, 32 ans, a été confirmée. Or, 33 ans, est depuis porté disparu.

« Comment peut-on dire à un enfant de deux ans qu’il ne verra plus sa mère ? », a demandé Michael Levy, le frère aîné de Or. La famille est partagée entre le chagrin et l’espoir, et elle prie pour que Or rentre à la maison en vie.

Les photos des moments heureux montrent le couple rayonnant à la plage et dans les cafés.

« Or est toujours souriant, toujours heureux, et pas seulement sur les photos », a déclaré Michael, 40 ans, qui considère son frère comme un enfant génial qui cassait les choses pour pouvoir les réparer. Or a appris tout seul la programmation informatique et fait partie d’une start-up prospère. Eynav et lui rêvaient d’avoir une famille plus nombreuse.

Un échange de SMS illustre les dernières minutes chaotiques du couple. Peu après le lever du jour, Eynav a envoyé un message à sa mère, qui gardait Almog, pour l’informer qu’ils étaient arrivés sur le site du festival.

Peu après, Or a envoyé un SMS à sa mère pour lui dire qu’ils rentraient chez eux en voiture. Il était 6h51 et les sirènes retentissaient tandis que les roquettes du Hamas survolaient la fête dans le désert.

La mère de Or lui a répondu par texto : « Fais attention et appelle-moi quand tu peux. »

Il a appelé à 7h39 pour dire qu’ils se cachaient dans un abri anti-atomique. Elle lui a demandé comment ils allaient. « Maman, tu ne veux pas savoir », a-t-il répondu, avant que la ligne ne soit coupée. La famille n’a pas eu de nouvelles depuis.

Quelques jours plus tard, l’armée israélienne a informé la famille que le corps d’Eynav avait été retrouvé à l’intérieur de l’abri et que Or avait été pris en otage. La famille n’a pas d’autres informations.

Les grands-parents d’Almog se relaient pour veiller sur l’enfant, explique Michael. Ils essaient de rester positifs, pour le bien d’Almog.

« Almog réclame tout le temps sa maman et son papa. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.