L’UE fustige le projet de construction à Jérusalem-Est, un « obstacle à la paix »
Rechercher

L’UE fustige le projet de construction à Jérusalem-Est, un « obstacle à la paix »

La critique de l'UE fait suite à la publication officielle d'un appel d'offres par Israël pour la construction de 805 logements dans les quartiers de Ramot et Pisgat Zeev

Vue sur Ramot (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Vue sur Ramot (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Samedi, l’Union européenne (UE) a critiqué les projets de nouvelles constructions dans les quartiers juifs de Jérusalem-Est, déclarant que la politique d’Israël est un « obstacle à la paix ».

« La politique de construction et d’expansion des implantations à Jérusalem-Est continue de nuire à la possibilité d’une solution viable à deux Etats avec Jérusalem comme future capitale des deux Etats, qui est la seule solution réaliste pour obtenir une paix juste et durable », peut-on lire dans le communiqué.

« L’Union européenne est fermement opposée à la politique d’implantations d’Israël, y compris à Jérusalem-Est, qui est illégale selon le droit international et constitue un obstacle à la paix », poursuit le message.

Jeudi, le ministère du Logement a publié un appel d’offres pour la construction de 850 logements dans les quartiers de Ramot et Pisgat Zeev, les premières constructions en un an dans les quartiers juifs de Jérusalem-Est, selon l’ONG de gauche, La Paix maintenant.

Selon l’organisation, les constructions prévues vont renforcer la densité de population dans les deux quartiers plutôt que d’élargir leurs limites.

Israël a capturé Jérusalem est pendant la Guerre des Six jours de 1967 et y a ensuite étendu sa souveraineté en 1980, dans une décision qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Les Palestiniens considèrent Jérusalem est comme leur future capitale.

Israël a construit près de 20 000 logements dans les implantations de Cisjordanie ces dix dernières années, sous le mandat de Premier ministre de Benjamin Netanyahu, a déclaré La Paix maintenant, plus tôt ce mois. Ce chiffre n’inclut pas Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...