Madrid affirme qu’Abaaoud voulait recruter des Espagnoles pour l’EI en Syrie
Rechercher

Madrid affirme qu’Abaaoud voulait recruter des Espagnoles pour l’EI en Syrie

La police espagnole a interpellé plusieurs femmes soupçonnée de recruter des jeunes filles pour le compte de l'EI

Drapeau de l'Espagne (Crédit : Wikimédia/Domaine public)
Drapeau de l'Espagne (Crédit : Wikimédia/Domaine public)

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a annoncé jeudi que l’organisateur présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, avait essayé de recruter, via l’internet, des femmes résidant en Espagne pour qu’elles rejoignent le groupe Etat islamique (EI).

« Cette personne, Abdelhamid Abaaoud, avait essayé de recruter à travers les réseaux des personnes, des Espanols et principalement des femmes, pour qu’ils soient intégrés et se déplacent pour combattre avec Daech (acronyme arabe de l’EI) en zone de conflit », a dit le ministre. Mais ce n’était « pas pour combattre des attentats en Espagne, de cela, nous n’avons pas connaissance ».

« Dernièrement, Daech se spécialise dans le recrutement de femmes. Ils considèrent que les moujahidine doivent avoir des femmes pour repeupler le califat » islamique instauré en 2014 sur les territoires qu’ils contrôlent en Syrie et en Irak, a commenté M. Diaz.

Ces derniers mois, la police espagnole a interpellé plusieurs femmes soupçonnée de recruter des jeunes filles et adolescentes pour le compte de l’EI.

Le 20 octobre, une Espagnole de 22 ans qui s’apprêtait à partir en Turquie avait été arrêtée à l’aéroport de Madrid, en qualité de candidate présumée au jihad en Syrie, selon la Garde civile espagnole.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...