Manif au Pakistan : 6 morts après une explosion, effigie de Netanyahu brûlée
Rechercher

Manif au Pakistan : 6 morts après une explosion, effigie de Netanyahu brûlée

Des rassemblements ont eu lieu quelques heures après l'annonce du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas; Le chef de la diplomatie avait proféré des insultes antisémites sur CNN

Des responsables de la sécurité et des passants sur les lieux de l'explosion d'une bombe lors d'un rassemblement pro-palestinien, qui a fait six morts et 14 blessés, à Chaman, dans la province pakistanaise du Baloutchistan, près de la frontière afghane, le 21 mai 2021. (Crédit : Asghar ACHAKZAI / AFP)
Des responsables de la sécurité et des passants sur les lieux de l'explosion d'une bombe lors d'un rassemblement pro-palestinien, qui a fait six morts et 14 blessés, à Chaman, dans la province pakistanaise du Baloutchistan, près de la frontière afghane, le 21 mai 2021. (Crédit : Asghar ACHAKZAI / AFP)

Au moins six personnes ont été tuées et 14 autres blessées dans l’explosion d’une bombe pendant un rassemblement pro-palestinien vendredi dans une ville du Pakistan frontalière de l’Afghanistan, ont annoncé des responsables locaux.

« Un engin explosif artisanal a explosé au moment où les participants commençaient à se disperser », a déclaré Tariq Mengal, un haut responsable de l’administration de la ville de Chaman, au Baloutchistan pakistanais.

Un second responsable a confirmé ce bilan.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans différentes villes du Pakistan vendredi, quelques heures après l’annonce du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, le groupe terroriste islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza.

La veille, le ministre des Affaires étrangères avait proféré des insultes ouvertement antisémites à la télévision, lors d’une interview en direct avec la chaîne CNN.

Manifestation propalestinienne à Islamabad, le 21 mai 2021. (Crédit : Aamir QURESHI / AFP)

Chaman, où a eu lieu l’explosion de vendredi, a longtemps été un point d’entrée pour les talibans afghans en provenance du Baloutchistan afghan, où l’on estime que sont basés leurs dirigeants.

Le Pakistan fait face dans cette région, la plus pauvre en dépit de ses richesses naturelles, à diverses petites rébellions, islamistes ou communautaires.

Cette explosion survient exactement une semaine après un attentat suicide dans la ville de Quetta contre un hôtel de luxe dans lequel séjournait l’ambassadeur de Chine.

Cet attentat a été revendiqué par les talibans pakistanais.

Les habitants du Baloutchistan pakistanais se plaignent de ne pas bénéficier des importants investissements chinois dans la région, notamment de ne se voir proposer aucun des nombreux emplois créés par des projets qui, par ailleurs, détruisent l’environnement et la beauté de leur province.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...