Rechercher

Manifestation à Paris pour soutenir la contestation en Iran

Les organisateurs prévoient une autre manifestation dimanche au Trocadéro, à Paris, d'où ils comptent défiler devant l'ambassade iranienne

Des manifestants contre le président iranien Ebrahim Raisi devant les Nations unies, à New York, le 21 septembre 2022. (Crédit : Stephanie Keith/Getty Images/AFP)
Des manifestants contre le président iranien Ebrahim Raisi devant les Nations unies, à New York, le 21 septembre 2022. (Crédit : Stephanie Keith/Getty Images/AFP)

Plusieurs centaines d’Iraniens vivant en France se sont rassemblés samedi, à Paris, pour protester contre la répression par le pouvoir en Iran des manifestations provoquées par la mort en détention d’une jeune femme arrêtée par la police des mœurs.

Des manifestations de solidarité avec la contestation en Iran se sont également tenues ailleurs en Europe, notamment à Stockholm et Athènes.

Au moins 35 personnes ont été tuées et des centaines arrêtées en Iran depuis l’annonce le 16 septembre du décès de Mahsa Amini, 22 ans, tombée dans le coma après avoir été arrêtée à Téhéran le 13 septembre pour « port de vêtements inappropriés », selon le dernier bilan officiel.

Les participants réunis place du Châtelet, dans le centre de la capitale, ont scandé des slogans contre le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, et exhorté le président français Emmanuel Macron à cesser le dialogue avec Téhéran, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Place du Châtelet à Paris. (Crédit : Jean-Marie Hullot/CC BY 2.0)

« Khamenei, Khamenei dégage, dégage d’Iran ! », « Macron ça suffit le silence », ont-ils notamment lancé en français et en persan, reprenant également les slogans des manifestants en Iran tels que « femme, vie, liberté ! ».

Ils ont également reproché au président français d’avoir serré la main de son homologue iranien Ebrahim Raïssi lors de leur rencontre le 20 septembre en marge de la 77e Assemblée générale des Nations unies à New York, portant notamment sur une relance de l’accord international sur le programme nucléaire de Téhéran.

« La France doit arrêter les négociations avec le régime et fermer l’ambassade » d’Iran à Paris, a déclaré la poétesse Mahtab Ghorbani, en exil en France.

Les organisateurs prévoient une autre manifestation dimanche au Trocadéro, à Paris, d’où ils comptent défiler devant l’ambassade iranienne. D’autres rassemblements se sont tenus en France samedi, notamment devant le Grand Théâtre de Bordeaux, dans le sud-ouest du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...