Marche aux flambeaux à Kiev en l’honneur du collaborateur nazi Stepan Bandera
Rechercher

Marche aux flambeaux à Kiev en l’honneur du collaborateur nazi Stepan Bandera

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Stepan Bandera a dirigé l'Armée insurrectionnelle ukrainienne, qui a tué des milliers de Juifs et de Polonais

Une marche aux flambeaux en l'honneur de Stepan Bandera à Kiev, Ukraine, le 1er janvier 2021. (Crédit : Genya Savilou/AFP)
Une marche aux flambeaux en l'honneur de Stepan Bandera à Kiev, Ukraine, le 1er janvier 2021. (Crédit : Genya Savilou/AFP)

JTA — Des centaines de personnes ont participé à une marche aux flambeaux dans la capitale ukrainienne vendredi, en hommage à un dirigeant qui avait collaboré avec l’Allemagne nazie.

L’ambassadeur d’Israël a condamné la marche aux flambeaux en mémoire de Stepan Bandera, émettant la plus forte réprimande jamais faite par un responsable israélien de l’événement.

« Nous condamnons fermement toute glorification des collaborateurs du régime nazi. Il est temps pour l’Ukraine de faire face à son passé », a écrit l’ambassadeur Joel Lion sur Twitter samedi.

Lors de la marche, de nombreux participants ont brandi des bannières portant le symbole du parti d’extrême droite Svoboda, dont les dirigeants ont souvent tenu des propos antisémites, et des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Le nationalisme est notre religion. Bandera est notre prophète », selon Pravda Ukraine.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bandera a dirigé l’Armée insurrectionnelle ukrainienne, qui a tué des milliers de Juifs et de Polonais, dont des femmes et des enfants, alors qu’elle combattait aux côtés de l’Allemagne nazie contre l’Armée rouge et les communistes.

Les expressions d’admiration pour Bandera et d’autres collaborateurs ont pris de l’ampleur et du poids suite à la révolution de 2014 en Ukraine, qui a renversé le régime de Viktor Ianoukovitch en prétendant qu’il était un pantin de la Russie, et a déclenché un conflit armé avec la Russie.

A Lviv, lieu de naissance de Bandera, des événements en son honneur ont également eu lieu et de nombreux officiels y ont participé, dont Maxim Kozitsky, le chef de la région de Lviv. Lui et d’autres fonctionnaires ont déposé des couronnes sur un monument érigé en l’honneur de Bandera.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...