Mark Ruffalo s’excuse d’avoir dit qu’Israël avait commis un « génocide » à Gaza
Rechercher

Mark Ruffalo s’excuse d’avoir dit qu’Israël avait commis un « génocide » à Gaza

L'acteur, qui affirme que sa description inexacte est maintenant "utilisée pour justifier l'antisémitisme", appelle Twitter à supprimer le hashtag populaire #hitlerwasright

Mark Ruffalo apparaît au panel "I Know This Much is True" lors de la tournée de presse hivernale HBO TCA 2020 au Langham Huntington, le mercredi 15 janvier 2020 à Pasadena, en Californie (Crédit : Willy Sanjuan / Invision / AP)
Mark Ruffalo apparaît au panel "I Know This Much is True" lors de la tournée de presse hivernale HBO TCA 2020 au Langham Huntington, le mercredi 15 janvier 2020 à Pasadena, en Californie (Crédit : Willy Sanjuan / Invision / AP)

JTA – La star de cinéma Mark Ruffalo s’est excusée sur son compte Twitter d’avoir utilisé le terme « génocide » pour décrire les actions d’Israël menées contre des groupes terroristes palestiniens à Gaza lors des récents combats, affirmant qu’il est maintenant « utilisé pour justifier l’antisémitisme » dans le monde.

Son tweet de lundi ne précisait pas quand ni où il avait utilisé ce terme.

Ruffalo, qui compte 7,5 millions d’abonnés sur la plate-forme décriée pour son laissez-aller quant à la modération des propos, avait publiquement tweeté dans les premiers jours du conflit, qui a débuté le 10 mai après des tirs de roquettes sur Jérusalem, qu’Israël devrait être frappé de sanctions jusqu’à ce qu’il « libère les Palestiniens . »

« J’ai réfléchi et je voulais m’excuser pour les posts pendant les récents combats entre Israël et le Hamas qui suggéraient qu’Israël commettait un ‘génocide’. Ce n’est pas exact, c’est incendiaire, irrespectueux et c’est utilisé pour justifier l’antisémitisme ici et à l’étranger. Il est temps d’éviter les hyperboles », peut-on lire dans le texte intégral de sa déclaration.

Il a aussi rédigé un tweet pour demander au fondateur de Twitter de supprimer le hashtag très populaire #hitlerwasright, en retweetant une déclaration de Sacha Baron Cohen contre le profit grâce à la haine :

Les juifs et les sites et institutions juifs du monde entier ont été frappés par une vague d’attaques antisémites à la suite des combats contre le Hamas dans la bande de Gaza.

Des rassemblements et des manifestations en Europe ont tourné à la violence. Des agressions et des actes de vandalisme dans des synagogues ont été signalés aux Etats-Unis.

Ruffalo, dont les films vont des super-héros de Marvel aux drames indépendants, est loin d’être la seule célébrité à critiquer sévèrement les actions d’Israël pendant le conflit.

La pop star Dua Lipa a notamment défendu ses commentaires critiqués, qui ont été dénoncés dans une pleine page du New York Times.

Depuis la recrudescence de l’antisémitisme, plusieurs célébrités, dont beaucoup sont juives, se sont aussi élevées contre ce phénomène, exhortant les gens à se montrer solidaires des juifs.

« Il y a tellement de désinformation sur Israël qui est diffusée et cela fait du mal aux gens », a déploré la semaine dernière la star de la télévision juive Debra Messing.

« Il y a des vidéos du monde entier, y compris des Etats-Unis, de foules de manifestants pro-palestiniens qui attaquent, battent, donnent des coups de pied, utilisent des tuyaux comme armes contre des juifs. C’est horrifiant ».

A LIRE – Sacha Baron Cohen : Régulons « cette machine à propagande » – les médias sociaux

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...