Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Médine aux journées d’été des écolos : Lescure annule sa venue

"Ce qui me conduit à annuler ma présence, c'est justement que Marine Tondelier, qui se dit cheffe d'un parti républicain, a décidé, malgré ce tweet, de maintenir son invitation", explique le ministre de l'Industrie

Roland Lescure au Sénat en novembre 2022. (Crédit : Llisluk/CC BY SA 4.0)
Roland Lescure au Sénat en novembre 2022. (Crédit : Llisluk/CC BY SA 4.0)

Le ministre de l’Industrie Roland Lescure a annoncé samedi qu’il renonçait à se rendre aux journées d’été d’Europe Ecologie-Les Verts en raison de la présence du rappeur Médine auteur d’un message, selon lui de « nature antisémite », posté jeudi sur X (ex-Twitter).

« Son dernier tweet sur Rachel Khan est sans aucune ambiguïté de nature antisémite. Donc une seule décision s’imposait: ne pas y aller », déclare-t-il dans un entretien au Parisien, à propos de ce message adressé à l’artiste et essayiste Rachel Khan, juive et petite-fille de déporté.

Le rappeur traitait celle-ci de « resKHANpée », la décrivait comme une personne « dérivant chez les social traîtres et bouffant au sens propre à la table de l’extrême-droite ».

Il avait ensuite posté un deuxième message dans lequel il s’excusait.

« C’est trop facile. Il joue avec les limites, il joue avec l’ambiguïté, puis, finalement, il fait machine arrière », tranche le ministre.

Féru de débats avec des opposants au macronisme, Roland Lescure critique également la position de la secrétaire nationale des écologistes, Marine Tondelier, qui a maintenu l’invitation du rappeur à un débat le 24 août au Havre intitulé « la force de la culture face à la culture de la force ».

« Ce qui me conduit à annuler ma présence, c’est justement que Marine Tondelier, qui se dit cheffe d’un parti républicain, a décidé, malgré ce tweet, de maintenir son invitation », explique-t-il. « Moi, je suis prêt à parler avec tout le monde à condition que l’on respecte la loi et la décence minimale », ajoute le ministre.

Le Premier ministre français Edouard Philippe lors de la remise du Prix Ilan Halimi, à Pars, le 12 février 2019. (Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)

Également invité, l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, maire du Havre, n’a pas pris position.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.