Rechercher

Meir Porush proteste contre Gilad Kariv, qui a remis une Torah aux Femmes du Mur

Alors que l'élu haredi a récité des Psaumes assis sur le sol de la Knesset, le député travailliste et rabbin réformé, imperturbable, a salué le droit de son homologue à protester

Le député de Yahadout HaTorah Meir Porush, assis par terre, récite des Psaumes pendant une réunion de la Knesset en protestation contre le député travailliste Gilad Kariv, le 7 octobre 2021. (Capture d'écran/Twitter)
Le député de Yahadout HaTorah Meir Porush, assis par terre, récite des Psaumes pendant une réunion de la Knesset en protestation contre le député travailliste Gilad Kariv, le 7 octobre 2021. (Capture d'écran/Twitter)

Un député ultra-orthodoxe a interrompu la réunion d’une commission parlementaire jeudi en récitant à haute voix des versets du livre des Psaumes, assis sur le sol, pour protester contre le président de la commission, qui avait remis un rouleau de Torah à des femmes priant au Mur occidental plus tôt dans la journée.

Le député travailliste Gilad Kariv, un rabbin réformé qui préside la commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset, a été contraint de suspendre la séance pendant que les gardes parlementaires s’efforçaient d’évacuer Meir Porush, député du parti Yahadout HaTorah.

« Nous respectons le droit du député Porush à protester, nous allons donc faire une pause pour qu’il puisse terminer sa lecture [des Psaumes] », a déclaré Kariv aux membres de la commission.

« J’étais au Mur occidental ce matin et je suis heureux que d’autres membres de la Knesset exercent leur droit de protester », a-t-il ajouté, faisant référence à sa décision d’utiliser son immunité parlementaire pour transmettre un rouleau de Torah aux activistes des Femmes du Mur pendant leur office mensuel de Rosh Hodesh au Kotel.

La Fondation du patrimoine du Mur occidental, qui administre le site selon les normes orthodoxes traditionnelles, n’autorise que l’utilisation de ses propres rouleaux de la Torah pendant les offices de prière.

Bien qu’une décision de justice de 2013 ait établi que les femmes avaient le droit de lire les rouleaux de la Torah pendant les offices, dans la pratique, aucun rouleau n’est mis à disposition dans la section réservée aux femmes au Mur occidental, connu en hébreu sous le nom de Kotel. C’était la deuxième fois que Kariv utilisait son immunité parlementaire pour faire passer un rouleau de Torah aux activistes des Femmes du Mur.

Alors que les gardes de sécurité de la Knesset tentaient d’exhorter Porush à quitter la salle, le législateur haredi a déclaré : « Je continuerai cette protestation jusqu’à ce que vous restiez loin du Mur occidental. Vous n’entrez pas dans la section des femmes, et je ne viendrai pas ici. »

Kariv maintient qu’il n’est pas entré dans la section des femmes pour leur transmettre la Torah, mais qu’il a plutôt donné le rouleau aux activistes des Femmes du Mur dans la zone de l’esplanade, avant la limite séparant les genres. Elles se sont ensuite rendues avec le rouleau dans la section des femmes, où il a été confisqué par les gardes de sécurité.

« Les murs de la commission ne sont pas tombés, et au moins nous avons gagné quelques chapitres de Psaumes », a déclaré Kariv, imperturbable, qui a poursuivi par un court sermon sur le fait que, si Porush avait l’intention de sanctifier le judaïsme par son acte de protestation, il faisait en fait le contraire et faisait fuir les gens de son mode de vie religieux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...