Mel Gibson confirme son nouveau projet sur la résurrection du Christ
Rechercher

Mel Gibson confirme son nouveau projet sur la résurrection du Christ

Ce n’est pas “La Passion 2”, dit l’acteur pendant un festival évangélique en faisant référence au film critiqué pour ses stéréotypes antisémites

"La Passion du Christ," un film de Mel Gibson. (Crédit : capture d'écran YouTube)
"La Passion du Christ," un film de Mel Gibson. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Mel Gibson a confirmé qu’il réalisait un film sur la résurrection de Jésus, rappelant qu’il avait été « couvert de goudron » pour son film de 2004 sur les derniers jours du messie chrétien, « La Passion du Christ ».

« C’est un très gros sujet et il doit être examiné parce que nous ne voulons pas simplement le représenter », a déclaré Gibson le week-end dernier pendant SoCal Harvest, un festival artistique chrétien évangélique. « Je veux dire, nous pouvons tous lire ce qui s’est passé. »

AU début de son entretien avec l’évangéliste Greg Laurie, d’abord rapporté par IndieWire, un site d’informations sur le marché du cinéma, Gibson a remercié le public pour le soutien des évangéliques pendant la controverse autour de « La Passion ». Un critique et des associations juives avaient affirmé que le film était alimenté par des thèmes antisémites.

« Je vous aime », a déclaré Gibson, qui appartient à un mouvement catholique romain ultraconservateur. « Vous savez, il y a environ 1é ans, quand j’étais littéralement, quand j’ai fait ce film, j’ai été littéralement couvert de goudron, et c’est vous, évangéliques, qui vous êtes dressés pour me soutenir, je vous ai remercié à l’époque, mais je vous remercie maintenant, et c’était super de votre part. »

Mel Gibson at Cannes 2011 (photo credit: CC, Georges Biard, wikipedia)
Mel Gibson à Cannes en 2011. (Crédit : CC/Georges Biard/Wikipedia)

Des associations juives avaient à l’époque déclaré que Gibson s’était basé sur des stéréotypes antisémites pour dépeindre les persécuteurs du Christ, dont Caïphe, le grand prêtre.

Le film avait néanmoins été un véritable succès dans les salles, notamment parmi le public chrétien pieux. Alors que la controverse se poursuivait, il était apparu que le mouvement de Gibson rejetait la plupart de la doctrine de Vatican II qui avait absout les juifs de la mort du Christ, et que son père était un négationniste.

Deux ans plus tard, Gibson, alors qu’il était arrêté pour conduite en état d’ivresse dans le sud de la Californie, avait crié des insultes antisémites m’adjoint juif du shérif qui l’arrêtait. Cela, et les scandales suivants impliquant son mariage et des accusations d’agressions envers sa petite amie avaient mis sa carrière en pause pendant un moment, même s’il a connu quelques récents succès.

Randall Wallace, scénariste qui a déjà collaboré avec Gibson, notamment sur « Braveheart », avait déclaré en juin qu’ils travaillaient sur une suite de la « Passion », mais Gibson n’avait à ce moment pas confirmé le projet.

Pendant l’entretien à SoCal Harvest, Gibson a précisé qu’il ne voyait pas le projet comme une suite de « La Passion ». « Ce n’est pas ‘La Passion 2’ », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...