Michigan: un Juif intente un procès pour faire cesser des actes anti-Israël
Rechercher

Michigan: un Juif intente un procès pour faire cesser des actes anti-Israël

Un membre de la synagogue Beth Israel poursuit les manifestants et la ville d'Ann Arbor, affirmant que les protestations constituent un discours de haine antisémite

La Congrégation Beth Israel à Ann Arbor, Michigan, est le site d'une manifestation anti-Israël hebdomadaire depuis 2003. (Crédit : WIkimedia Commons via JTA)
La Congrégation Beth Israel à Ann Arbor, Michigan, est le site d'une manifestation anti-Israël hebdomadaire depuis 2003. (Crédit : WIkimedia Commons via JTA)

JTA – Un membre d’une synagogue d’Ann Arbor a intenté un procès fédéral contre des manifestants anti-Israël et la ville du Michigan au sujet des manifestations hebdomadaires qui ont lieu depuis 2003.

Marvin Gerber, un membre de la Congrégation Beth Israel, a déposé une plainte de 85 pages la semaine dernière devant la Cour de district des Etats-Unis, rapporte mlive.com.

Le procès, qui prétend que les manifestations constituent un discours de haine antisémite, demande au tribunal une injonction pour arrêter les manifestants ou leur imposer des limites, qualifiant les manifestations de « conduite de harcèlement ».

Gerber demande également un procès avec jury et réclame des dommages-intérêts aux manifestants et à la ville pour détresse émotionnelle.

Les groupes ont été nommés Deir Yassin Remembered et Jewish Witnesses for Peace and Friends. Cinq manifestants ont été nommés comme accusés.

Les six à douze manifestants qui se présentent entre 9h30 et 11h30 environ pendant les offices du samedi matin et se tiennent sur le trottoir devant la synagogue chaque semaine plantent des pancartes sur l’herbe sur lesquelles on peut lire « Résistez au pouvoir juif », « Le pouvoir juif corrompt », « Plus de films sur la Shoah », « Boycottez Israël », « Arrêtez l’aide américaine à Israël » et « Mettez fin à l’holocauste palestinien », selon le rapport.

ANN ARBOR, MICHIGAN

פורסם על ידי ‏‎Deir Yassin Remembered‎‏ ב- יום שבת, 9 באפריל 2016

Les responsables municipaux ont déclaré qu’ils ne peuvent pas intervenir, en invoquant le droit à la liberté d’expression.

En 2017, le Southern Poverty Law Center a identifié Deir Yassin Remembered comme un groupe de haine négationniste de la Shoah. Le village palestinien de Deir Yassin a été le site d’un massacre par les troupes israéliennes en 1948.

Le leader de la protestation Henry Herskovitz a déclaré en 2013 que son groupe ne blâmait pas la synagogue pour les actions d’Israël, mais tenait la congrégation pour responsable de son soutien à l’Etat d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...