Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Miriam Adelson parmi des donateurs majeurs à soutenir Trump après sa condamnation pénale

La milliardaire israélo-américaine aidera, semble-t-il, à financer le super PAC auquel elle et son époux, feu Sheldon Adelson, avaient donné 90 millions de dollars en 2020

Le président Donald Trump donne la Médaille de la Liberté à Miriam Adelson, épouse du magnat des casinos  Sheldon Adelson, méga-donateur du parti républicain, à la Maison Blanche, le vendredi 16 novembre 2018 (Crédit : AP Photo/Andrew Harnik)
Le président Donald Trump donne la Médaille de la Liberté à Miriam Adelson, épouse du magnat des casinos Sheldon Adelson, méga-donateur du parti républicain, à la Maison Blanche, le vendredi 16 novembre 2018 (Crédit : AP Photo/Andrew Harnik)

Des donateurs républicains de premier plan se sont ralliés à Donald Trump jeudi, malgré sa condamnation pénale qui a été prononcée dans la même journée. Ils se sont engagés à donner des millions de dollars pour soutenir le tout premier candidat à la présidence américaine à avoir été reconnu coupable d’avoir commis un crime par un tribunal, au cours d’une journée de campagne électorale particulièrement agitée.

Un jury de New York a déclaré Trump coupable d’avoir falsifié des documents pour couvrir le paiement qu’il avait effectué à une star du porno, achetant ainsi son silence avant les élections de 2016.

De nombreux donateurs conservateurs considéraient d’ores et déjà « ce prix du silence » comme une persécution politique, en écho à l’affirmation faite par Trump qui n’a cessé d’accuser les démocrates de tenter de l’affaiblir en amont des élections du 5 novembre où il devrait affronter le président en exercice Joe Biden, un démocrate. Une affirmation qui a été vivement rejetée par les procureurs.

Dans le cadre du torrent de soutiens qui s’est abattu jeudi autour de l’ancien président, d’importants donateurs du parti républicain – notamment Miriam Adelson, milliardaire israélo-américaine dont feu l’époux avait fait fortune dans le casino et l’hôtelier Robert Bigelow – se sont ralliés à Trump en lui faisant des dons. Un argent qui devrait servir à financer une vague de publicité, une campagne de porte à porte et une campagne de démarchage téléphonique dans les états qui sont d’une importance capitale dans le cadre de ces élections.

Adelson, la veuve de Sheldon Adelson, donnera des fonds à Preserve America, selon des informations parues dans les médias américains, qui n’ont pas toutefois précisé le montant qu’elle pourrait être amenée à verser.

Ce couple pro-israélien avait donné au super PAC près de 90 millions de dollars pendant la campagne présidentielle de 2020 – ils avaient figuré parmi les plus importants donateurs de Trump. Ils avaient aussi soutenu ce dernier pendant le scrutin de 2016 et ils avaient défendu avec force le déplacement de l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem – une mission qui était jusque-là installée à Tel Aviv.

Le président et directeur général de la Las Vegas Sands Corporation, Sheldon Adelson, (au centre), et son épouse Miriam arrivant pour l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, le 14 mai 2018. (AFP/Menahem KAHANA)

Le verdict a aussi amené des donateurs de longue date de Trump à revoir leurs financements à la hausse – et, dans au moins un cas, à donner de l’argent au candidat pour la toute première fois.

Robert Bigelow, l’un des plus importants donateurs de Trump, qui a d’ores et déjà versé plus de neuf millions de dollars à un groupe extérieur qui soutient le républicain, a déclaré que les poursuites intentées contre l’ancien président étaient « un scandale ».

« Et j’envoie au président Trump une nouvelle somme de cinq millions de dollars conformément à la promesse que je lui ai faite », a-t-il ajouté, des propos confiés à Reuters.

Don Tapia, ancien ambassadeur de Trump en Jamaïque, avait déclaré que lui-même et un petit réseau de familles et d’amis avec lesquels il finance des candidats avaient prévu d’offrir environ 250 000 dollars en soutien à la campagne de Trump.

Après la condamnation de jeudi, Tapia a annoncé à Reuters que son groupe verserait finalement plus d’un million de dollars au groupe pro-Trump MAGA Inc dans les semaines à venir.

« Nous allons tout miser sur lui », a dit Tapia. Il a fait parvenir à Reuters une photographie montrant un drapeau américain flottant à l’envers aux abords de son habitation de Paradise Valley, dans l’Arizona, en signe de mécontentement suite au jugement.

Un investisseur du secteur de la technologie de la Silicon Valley, Shaun Maguire, a fait savoir sur le réseau social X, après le verdict, qu’il avait offert 300 000 dollars en soutien à l’ancien président.

« J’ai la conviction que notre système judiciaire est instrumentalisé à son encontre », a écrit Maguire qui se décrit comme un ancien partisan de Hillary Clinton qui avait choisi de soutenir Trump en 2021, après le retrait chaotique d’Afghanistan de l’administration Biden. Maguire a précisé auprès de Reuters qu’il n’avait jamais donné d’argent auparavant à l’ancien président républicain.

L’ancien président américain et candidat républicain à la présidence Donald Trump s’adressant aux journalistes, aux côtés de l’avocat Todd Blanche à la fin de la journée d’audience de son procès pénal, à la Cour suprême de l’État de New York, à New York, le 3 mai 2024. (Crédit : Jeenah Moon/POOL/AFP)

Les entretiens accordés à Reuters et le recoupement d’autres informations montrent la profondeur du soutien apporté à Trump malgré ses déboires judiciaires, ce qui laisse penser qu’il conservera une puissance de feu importante, au niveau financier, face à Biden – notamment de la part de Wall Street et des secteurs technologique et pétrolier.

Les sondages mobilisent aussi les donateurs

Les donateurs interviewés par Reuters ont également largement fait part de leur optimisme concernant une victoire de leur poulain au mois de novembre, se basant sur un certain nombre d’enquêtes d’opinion où le républicain devance Biden dans un certain nombre d’états dits « pivots ».

« Je pense que les gros donateurs prêtent attention aux sondages, pas au verdict », commente l’homme d’affaires spécialisé dans le pétrole Dan Eberhart, un partisan de Trump qui a fait des dons et aidé à collecter des fonds pour la campagne de l’ancien président. « Les sondages aident à mobiliser les hommes d’affaires », ajoute Eberhart, qui note que les appels des donateurs ont « considérablement » augmenté.

Après avoir été à la traîne dans ses collectes de fonds face à Biden, Trump, au mois d’avril, a dépassé pour la première fois son rival démocrate, à l’aide d’événements qui ont permis de soulever des financements dans tout le pays.

Andy Sabin, homme d’affaires du secteur de la sidérurgie et donateur républicain qui a soutenu trois candidats différents dans la course aux primaires républicaines avant de s’aligner définitivement sur le vote pro-Trump, n’a pas versé d’argent à son candidat favori jusqu’à présent – mais il déclare que le verdict n’aura pas d’impact sur le financement de la campagne présidentielle.

« Je n’ai pas rencontré un seul donateur qui ait prêté attention au procès. Peu importe la haine qu’ils portent à Trump, ils pensent qu’il est fichu », affirme Sabin, qui assiste régulièrement à des collectes de fonds et qui finance, pour sa part, des candidats au Congrès.

Trump est absolument en mesure de remporter les élections, poursuit Sabin, « s’il réussit à ne pas ouvrir la bouche ».

Au cours des dernières semaines, Trump s’est beaucoup investi dans la recherche de financements pour sa campagne, avec des événements luxueux qui ont été organisés du Texas jusqu’à New York. Il devrait participer à trois levées de fonds en Californie le mois prochain, selon des invitations qui ont été vues par Reuters, notamment à San Francisco, une ville de gauche, lors d’une soirée organisée par des investisseurs en capital-risque.

Bill Ackman, regardant Emma Raducanu de Grande-Bretagne jouer contre Maria Sakkari de Grèce pendant leur match de demi-finale du simple féminin lors de la onzième journée de l’US Open 2021, à l’USTA Billie Jean King National Tennis Center, dans le quartier de Flushing de l’arrondissement de Queens, à New York, le 9 septembre 2021. (Crédit : Elsa/Getty Images/AFP)

Wall Street fait également preuve de plus de chaleur à l’égard de Trump, avec Bill Ackman, milliardaire et gestionnaire d’un fonds de capital-risque, qui a déclaré réfléchir à soutenir Trump, a indiqué une source dans la journée de jeudi.

« Tous les événements auxquels j’ai assisté dépassent largement le budget », commente George Glass, qui collecte des fonds pour le compte de Trump et qui a été son ancien ambassadeur au Portugal.

Certains donateurs républicains restent toutefois à l’écart, réticents face à l’insurrection qui avait eu lieu au Capitole, le 6 janvier 2021, mal à l’aise face à l’attitude impétueuse de Trump ou face à la perspective de son éventuelle condamnation à une peine de prison. « Je suis en marge », explique un donateur qui déclare ne pas être certain de financer le candidat, cette fois-ci, en majorité à cause du « feuilleton » dont il semble être le personnage principal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.