Mondial-2018 : les fans saoudiens se voient jouer contre l’Etat juif
Rechercher

Mondial-2018 : les fans saoudiens se voient jouer contre l’Etat juif

A la veille de l'ouverture du tournoi de football, les supporters du royaume disent à un journaliste israélien que la politique doit rester en dehors du sport

Les supporters de l'équipe nationale de football de l'Arabie saoudite posent alors qu'ils regardent le match de football du Groupe A de la Coupe du monde de Russie 2018 entre la Russie et l'Arabie saoudite dans la zone des supporters près du bâtiment principal de l'Université d'Etat de Moscou à Moscou le 14 juin 2018. (AFP Photo/Maxim Zmeyev)
Les supporters de l'équipe nationale de football de l'Arabie saoudite posent alors qu'ils regardent le match de football du Groupe A de la Coupe du monde de Russie 2018 entre la Russie et l'Arabie saoudite dans la zone des supporters près du bâtiment principal de l'Université d'Etat de Moscou à Moscou le 14 juin 2018. (AFP Photo/Maxim Zmeyev)

Avec un moral au beau fixe alors que leur équipe nationale a ouvert la Coupe du monde en Russie jeudi, les fans de football saoudiens ont déclaré qu’ils seraient favorables à la perspective de jouer contre Israël à l’avenir, tandis que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien souhaitait bonne chance au royaume du Golfe dans le tournoi international de football.

Avant le premier match de la compétition qui durera trois semaines, entre la Russie hôte et l’Arabie Saoudite, les supporters qui ont voyagé du désert au stade Luzhniki de Moscou ont déclaré que la politique devrait rester en dehors du sport.

S’adressant à un correspondant du journal télévisé israélien Hadashot lors du match, plusieurs fans ont déclaré qu’ils seraient heureux de voir leur équipe jouer contre l’État juif.

« Pourquoi pas ? » a déclaré un supporter saoudien enveloppé dans le drapeau vert de son pays, lorsqu’on lui a demandé s’il pouvait imaginer un tel match. « C’est du sport, il n’y a aucun lien avec la politique. »

Des fans saoudiens à la Coupe du monde 2018 en Russie parlent à un correspondant de la chaîne Hadashot le 14 juin 2018 (Capture d’écran Hadashot).

Un autre a déclaré que le peuple saoudien « souhaitait que les relations entre les deux pays soient bonnes et qu’ils puissent vivre dans la paix et la sécurité, et que nous puissions être frères. Nous sommes voisins après tout. »

Des fans saoudiens à la Coupe du monde 2018 en Russie parlent à un correspondant de la chaîne Hadashot le 14 juin 2018 (Capture d’écran Hadashot).

Il a ajouté : « La paix est ce qui nous intéresse le plus ».

Cette atmosphère de convivialité fait écho à Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, qui a apporté son soutien aux voisins égyptiens et saoudiens dans un tweet avant la compétition.

Il a ensuite tweeté que le ministère des Affaires étrangères « félicite toutes les équipes » qui jouent au Mondial 2018, mentionnant spécifiquement l’Arabie Saoudite et la Russie.

Mais la joie des supporters saoudiens avant le match a probablement dû s’estomper lorsque l’Arabie saoudite a été écrasée 5:0 par la Russie dans un match facilement remporté par les hôtes sûrs d’eux.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, lors de la réception donnée à Jérusalem à l’occasion de la Fête nationale russe, a déclaré qu’il avait regardé certaines parties du match, « mais je suis diplomate, donc je ne peux pas prendre parti ».

« Que la meilleure équipe gagne », a-t-il dit à propos du tournoi.

Les appels à ne pas mêler la politique au sport font suite au retrait de l’équipe argentine du match amical de football très attendu contre Israël la semaine dernière sous la pression palestinienne et les menaces contre les joueurs après que le match a été déplacé de Haïfa à Jérusalem.

Malgré cette décision, l’ambassade d’Israël à Buenos Aires a déclaré jeudi qu’elle continuera à soutenir l’Argentine lors de la Coupe du Monde.

« Dans cette Coupe du monde, depuis l’ambassade d’Israël en Argentine, sachez que nous allons encourager les bleus et les blancs », a déclaré sur YouTube un clip vidéo de l’ambassade d’Israël à Buenos Aires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...