Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Naplouse : la police de l’AP et Tsahal sauvent des pèlerins venus visiter le tombeau de Joseph

Un homme, blessé par des Palestiniens, s'est caché à Naplouse pendant la nuit ; il a été extrait par la police de l'Autorité palestinienne, qui l'a remis aux autorités israéliennes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

L''enceinte du Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 10 avril 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
L''enceinte du Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 10 avril 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Plusieurs civils israéliens sont entrés dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, dimanche en fin de journée, pour tenter d’atteindre la tombe de Joseph sans coordination avec l’armée, ce qui a conduit cette dernière à y dépêcher un grand nombre de soldats dans la zone pour les récupérer.

L’arme israélienne a déclaré que l’incident s’était produit alors qu’elles s’apprêtaient à effectuer une visite sous escorte de pèlerins juifs au sanctuaire.

« Peu avant l’entrée, un certain nombre de citoyens israéliens ont pénétré dans la zone de la ville de Naplouse sans autorisation », a déclaré Tsahal en réponse à une question sur le sujet.

L’armée a déclaré qu’elle s’était efforcée de faire sortir les hommes de Naplouse. À la suite de cet incident, la visite escortée prévue a été annulée.

L’un des hommes, qui serait un membre de la secte Shuvu Bonim dirigée par le rabbin Eliezer Berland, condamné pour agression sexuelle, a été blessé par des Palestiniens à Naplouse.

Selon la chaîne publique Kan, l’homme s’est caché à Naplouse pendant la nuit, avant d’être secouru par la police de l’Autorité palestinienne, qui l’a ensuite remis aux autorités israéliennes.

Avant la guerre, des bus entiers de juifs orthodoxes se rendaient presque tous les mois au tombeau de Joseph sous la protection militaire, et ces pèlerinages donnaient presque toujours lieu à des affrontements violents avec les Palestiniens.

Tsahal interdit aux citoyens israéliens de pénétrer dans les villes palestiniennes sans autorisation préalable et sans protection, et certains critiquent les incursions mensuelles, qu’ils considèrent comme une provocation inutile mettant en danger les soldats israéliens.

Le sanctuaire, considéré par certains comme la dernière demeure du personnage biblique Joseph, est situé dans la zone A de la Cisjordanie, qui est officiellement sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne, bien que l’armée israélienne y pénètre régulièrement en dépit de l’opposition des Palestiniens.

L’incident s’est produit quelques jours après que deux soldats israéliens ont été tués dans un attentat à la voiture piégée à l’une des entrées de Naplouse.

Ailleurs en Cisjordanie, une voiture et un bus appartenant à des Israéliens ont été la cible de tirs nourris près de l’implantation de Beit Hagaï, à l’extérieur de Hébron.

Les services d’urgence ont déclaré que personne n’avait été blessé lors de l’incident, mais des images ont montré des impacts de balles sur les véhicules.

Tsahal a déclaré avoir lancé des recherches dans la zone pour retrouver les auteurs de la fusillade.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.