Netanyahu annonce un renforcement des mesures de sécurité en Cisjordanie
Rechercher

Netanyahu annonce un renforcement des mesures de sécurité en Cisjordanie

Le Premier ministre a exhorté à « la persévérance » de la population israélienne face aux attaques

Le Premier ministre Netanyahu lors d'une conférence de presse sur la situation de sécurité le 8 octobre, 2015, dans son bureau à Jérusalem. (Crédit : AFP PHOTO / Gali Tibbon)
Le Premier ministre Netanyahu lors d'une conférence de presse sur la situation de sécurité le 8 octobre, 2015, dans son bureau à Jérusalem. (Crédit : AFP PHOTO / Gali Tibbon)

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a invité le peuple israélien à « persévérer » en pleine vague d’attentats palestiniens qui s’abat sur le pays.

Il a ajouté que la résilience des Israéliens leur a permis de surmonter des moments difficiles dans le passé et leur permettra de surmonter les vicissitudes actuelles.

Le Premier ministre israélien a aussi annoncé un renforcement des mesures de sécurité en Cisjordanie.

Netanyahu a annoncé un renforcement des contrôles de véhicules palestiniens, la mise en place d’itinéraires pour les Palestiniens distincts de ceux des résidents israéliens des implantations, et la suppression des permis de travail en Israël pour les familles des terroristes.

« Il n’y pas de limite à l’action de l’armée et des forces de sécurité », a-t-il dit selon ses services.

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, s’est rendu à l’intersection au Gush Etzion et au QG de la brigade Etzion de Tsahal.

Il a reçu des informations sur la région et a évalué la situation avec le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, le chef adjoint de l’Etat-major de Tsahal, le major général, Yair Golan,L’officier aux commandes du Commandement Central, le Majors général, Roni Numeh, la Commandant de la division de la Judée et Samarie, le brigadier-général, Lior Carmeli, et le commandant de la brigade Etzion, le colonel Roman Gofner.

Le Premier ministre a ensuite rencontré le président du conseil régional du Gush Etzion, Davidi Pearl, le président du conseil local, Efrat Oded Revivi, et le président du Conseil local de Kiryat Arba, Malachi Levinger.

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré :

« Je tiens à adresser mes condoléances à la famille à la mémoire bénie de Hadar Buchris, qui a été assassinée hier, à la famille Don et aux familles de ceux qui ont été assassinés. Je me rends ici aujourd’hui, avec le ministre de la Défense, le Chef-adjoint de l’Etat-major, l’officier du Commandement central et les commandants de la région afin de renforcer notre guerre contre les terroristes ».

« Tout d’abord, offensivement, nous allons partout. Nous entrons dans les villages, les communautés et les foyers et menons des arrestations massives. Il n’y a pas de restriction sur les actions de l’armée israélienne et les forces de sécurité.

Au contraire – il est soutenu et cela est important.

Tout d’abord, il y a des opérations offensives illimitées. Il faut comprendre que, contrairement à l’opération Rempart, dans laquelle il y avait des centres de commandement, des bastions et des milliers d’hommes armés – et quelle est la situation aujourd’hui ?

L’opération Rempart a été menée afin de nous apporter cette liberté d’action. Et cette liberté d’action existe et nous l’utilisons jour et nuit afin d’opérer contre des concentrations ou de déjouer les plans, ou contre des terroristes ou des armes.

Et le résultat est, bien sûr, que ce que nous avons vu, des centaines de morts en un an à en raison de terroristes armés de ceintures d’explosifs et d’autres armes – ce que nous n’avons pas, et nous faisons tout pour que cela ne se reproduise pas. Mais nous devons mener des actions supplémentaires contre ce qu’il y a.

Et donc, en plus de renforcer nos unités, en ajoutant à nos forces et l’envoi de forces dans des villages et des communautés, nous menons des opérations supplémentaires ; je peux donner des détails de certains d’entre eux.

Tout d’abord, [nous] vérifions chaque véhicule palestinien sur les routes principales. Cela est fait sur les routes menant aux routes principales.

Deuxièmement, il y a les solutions localisées comme à l’intersection du Gush Etzion, qui est une dérivation locale de l’intersection conformément à la recommandation des services de sécurité. Ce qui se passe ici. Ce qui se passe dans d’autres endroits, y compris sur les routes de contournement sur lesquelles nous travaillons pour les mettre en œuvre. Cela va prendre plus de temps, par opposition à des solutions localisées.

Troisièmement, la révocation étendue des permis de travail pour les familles des terroristes. Une famille qui est au courant du fait qu’il est un extrémiste – ou celle qui est sur le point de commettre un attentat – en son sein, et une famille qui n’a pas le droit de travailler dans l’État d’Israël. Nous allons le révoquer ; c’est important.

Des mesures supplémentaires sont également liées aux problèmes qui existent ici.

Nous avons une réunion de ceux qui manient les couteaux, des terroristes individuels et l’incitation sur Internet et, par conséquent, nous utilisons également divers moyens pour traiter des réseaux sociaux.

Mais il me semble que l’outil le plus important que nous ayons est la persévérance, le courage et la détermination pour lutter contre le terrorisme, tout comme nous avons combattu ses diverses expressions au cours des 100 dernières années. Cela, nous l’avons en abondance et avec eux, nous serons victorieux une fois de plus. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...