Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Netanyahu annonce une visite aux États-Unis, pas de rencontre prévue avec Biden

Le Premier ministre atterrira à San Francisco le 18 septembre, avant de se rendre à New York, où il assistera à l'Assemblée générale des Nations unies

À gauche : le président des États-Unis Joe Biden parlant de la Russie dans la salle Est de la Maison Blanche, à Washington, le 15 avril 2021. À droite : le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant lors d'une cérémonie à la mémoire des soldats tombés au combat au Yad LeBanim, à la veille de Yom HaZikaron, à Jérusalem, le 13 avril 2021. (Crédits : Andrew Harnik/AP Photo ; Debbie Hill/Pool Photo via AP)
À gauche : le président des États-Unis Joe Biden parlant de la Russie dans la salle Est de la Maison Blanche, à Washington, le 15 avril 2021. À droite : le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant lors d'une cérémonie à la mémoire des soldats tombés au combat au Yad LeBanim, à la veille de Yom HaZikaron, à Jérusalem, le 13 avril 2021. (Crédits : Andrew Harnik/AP Photo ; Debbie Hill/Pool Photo via AP)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, se rendra aux États-Unis ce mois-ci pour la première fois depuis sa réélection en décembre dernier, a annoncé dimanche son cabinet, sur fond de tensions avec le président américain, Joe Biden.

Le dirigeant israélien devrait atterrir à San Francisco le 18 septembre pour des réunions dans la « Silicon Valley », avant de se rendre à New York, où il assistera à l’Assemblée générale des Nations unies, selon un communiqué.

Aucune rencontre avec des responsables américains n’est prévue au cours de sa visite, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Netanyahu.

Ce déplacement intervient après un regain de tensions avec les États-Unis. Biden avait appelé les dirigeants d’Israël à ne pas précipiter une refonte du système judiciaire – « source de division » qui a déclenché le plus vaste mouvement de contestation de l’histoire du pays.

Fin juillet, la Maison Blanche avait qualifié de « regrettable » l’approbation par le Parlement israélien d’une mesure clé de ce projet de refonte, censée remettre en cause certains pouvoirs des magistrats.

Depuis son retour fin 2022 à la tête du gouvernement, le plus radical de l’histoire de l’État israélien, Netanyahu n’a pas été invité à la Maison Blanche où Biden a récemment reçu le président israélien, Isaac Herzog.

La Maison Blanche avait indiqué en juillet que Biden et Netanyahu « se rencontreront aux États-Unis plus tard cette année », sans fournir d’autres détails.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.