Netanyahu parle de « chasse à l’homme » et de « tentative de putsch » à son encontre
Rechercher

Netanyahu parle de « chasse à l’homme » et de « tentative de putsch » à son encontre

Le Premier ministre espère que son procès pour corruption se déroulera différemment de l'enquête; Pour Gantz, c'est Netanyahu qui essaie de faire un coup d'État

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu affirme être victime d'une tentative de coup d'État politique, dans des remarques après les déclarations liminaires exposées à son encontre lors de son procès pour corruption, le 5 avril 2021. (GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu affirme être victime d'une tentative de coup d'État politique, dans des remarques après les déclarations liminaires exposées à son encontre lors de son procès pour corruption, le 5 avril 2021. (GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, répondant au premier jour de témoignage dans son procès pour corruption, a dénoncé lundi en fin d’après-midi, l’accusation, estimant qu’elle faisait preuve d’ « d’hypocrisie » et qu’elle menait une « chasse aux sorcières » à son encontre.

Il a accusé le procureur de « chasse à l’homme » et de « tentative de putsch » dans son réquisitoire contre Mme Ben-Ari, lui reprochant également de ne pas respecter « la volonté du peuple en bafouant la démocratie ».

Il s’est moqué spécifiquement de l’accusation de la procureure, dans ses déclarations liminaires, selon laquelle le Premier ministre a abusé de ses pouvoirs.

« Quelle hypocrisie. Toute la conduite à mon encontre est une utilisation abusive et abusive des pouvoirs de… l’accusation », a déclaré Netanyahu lors d’une conférence de presse.

Netanyahu a accusé les procureurs d’avoir tenté de le destituer du pouvoir, alléguant d’une tentative de « coup d’État » et d’une « chasse aux sorcières » à son encontre.

« Le parquet a ouvert les enquêtes contre le Premier ministre à l’encontre de la loi », a affirmé Netanyahu, faisant référence à l’incapacité apparente du procureur général d’approuver l’enquête par écrit.

« C’est une chasse aux sorcières. Ils n’ont pas enquêté sur un crime, ils n’ont pas recherché un crime, ils ont recherché un homme, ils m’ont traqué. »

Il espère que le procès se déroulera différemment de l’enquête.

Le dirigeant de Kakhol lavan, Benny Gantz, a ensuite riposté au discours de Netanyahu contre le parquet.

« Netanyahu a prouvé ce soir qu’il n’était pas apte à occuper le poste de Premier ministre, et c’est lui qui essaie de faire un coup d’État. Son attaque contre le bureau du procureur de l’État avait un seul but : délégitimer l’issue du procès et tenter d’obtenir un pouvoir illimité. J’appelle toutes les factions à s’unir et à trouver un moyen de le remplacer », a tweeté Gantz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...