Netanyahu en route pour les Nations unies et sa rencontre avec Obama
Rechercher

Netanyahu en route pour les Nations unies et sa rencontre avec Obama

Le Premier ministre remerciera le président américain pour l’accord militaire de 38 milliards de dollars signé la semaine dernière

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu doit se rendre à New York dans l’après-midi de mardi, pour un voyage qui comprendra son allocution annuelle devant l’Assemblée générale des Nations unies et ce qui sera vraisemblablement son dernier entretien avec le président Obama.

Au cours de ce voyage de cinq jours à New York, Netanyahu rencontrera également le secrétaire général sortant Ban Ki-moon ainsi que d’autres dirigeants internationaux, et il visitera l’exposition des dessins d’un soldat israélien dont le corps est actuellement retenu par le Hamas, avec celui d’un autre soldat.

Juste avant son départ, le Premier ministre a déclaré que l’Etat d’Israël était dans « une semaine diplomatique très importante. »

La délégation de Netanyahu serait composée du ministre des Finances Moshe Kahlon (Koulanou), du ministre de la Diplomatie Michael Oren,également ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et de son conseiller en communication, Ran Baratz, qui fait les gros titres l’an dernier après avoir été désigné pour prendre la tête de la Direction de l’information nationale. Sa nomination à ce poste avait été suspendue à cause d’une série de propos polémiques sur Facebook où il traitait notamment le Président Barack Obama « d’antisémite » et comparait l’âge mental du secrétaire d’état John Kerry à celui d’un enfant de 12 ans. Il a rejoint l’équipe de conseillers en communication de Netanyahu en juillet.

Mercredi, Netanyahu rencontrera Obama dans son hôtel à Manhattan afin de le remercier en personne pour l’accord historique de 38 milliards de dollars d’aide militaire de la semaine dernière, d’après un communiqué du cabinet du Premier ministre publié lundi.

« L’accord symbolise la profondeur des relations stratégiques entre Israël et les Etats-Unis », pouvait-on lire dans le communiqué.

Pendant sa rencontre avec le président, qui sera la 17e pendant l’exercice de leurs fonctions et est largement considérée comme la dernière avant qu’un nouveau président ne prenne officiellement ses fonctions fin janvier, Netanyahu a également « l’intention de discuter des défis et des opportunités du Moyen Orient ainsi que des moyens pour faire avancer la paix et la sécurité », a indiqué le communiqué.

Dans un communiqué publié dimanche, la Maison Blanche a indiqué que les négociations de paix israélo-palestiniennes joueront un rôle central dans la conversation.

« La réunion sera une occasion de discuter des besoins d’une véritable avancée vers une solution à deux états au conflit israélo-palestinien face aux tendances profondément troublantes de la situation sur le terrain », a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest.

Jeudi matin, Netanyahu s’adressera à l’Assemblée générale des Nations unies peu après le passage à la tribune du président iranien Hassan Rouhani et du président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas.

Le Premier ministre a déclaré que présenterait « le cas d’Israël, la vérité d’Israël, la justice d’Israël, mais aussi l’héroïsme d’Israël, l’héroïsme de nos soldats, de nos policiers et de nos citoyens, qui mènent une lutte sans compromis contre le terrorisme brutal. »

Netanyahu a souligné qu’il attendait « de la communauté internationale une norme uniforme dans la guerre contre le terrorisme. »

Abbas, arrivé dimanche à New York et qui a rencontré Kerry lundi, a été rejoint par le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Raid al-Maliki, et parle secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat.

Netanyahu a également prévu de rencontrer à New York des dirigeants africains au cours d’un « évènement spécial » mettant en valeur la technologie israélienne utilisée en Afrique, selon le bureau du Premier ministre. Par ailleurs, le Premier ministre s’exprimera devant un think tank et conduira « une série de rencontres avec des chefs d’états du monde entier », a indiqué son cabinet, sans fournir plus d’éléments.

Le lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, de Kfar Saba, a été tué à Gaza le 1er août 2014. (Crédit : capture d'écran Ynet)
Le lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, de Kfar Saba, a été tué à Gaza le 1er août 2014. (Crédit : capture d’écran Ynet)

Netanyahu se rendra également à une exposition spéciale qui a ouvert ses portes la semaine dernière et présente les dessins du lieutenant de l’armée israélienne Hadar Goldin. L’exposition, appelée « La Paix Finale » est actuellement en cours dans les quartiers généraux de l’ONU.

« Hadar a été tué et enlevé par d’odieux terroristes pendant une période de cessez-le-feu initié par l’ONU », a déclaré la semaine dernière l’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon, au cours du vernissage de l’exposition où étaient également présents les parents de Hadar et son frère jumeau, Tzur.

« C’était non seulement un soldat courageux, mais aussi un artiste de talent parti trop tôt. Je continuerai à travailler sans relâche à son retour », a promis Danon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...