Netanyahu : Israël aidera l’OTAN à lutter contre le terrorisme avec des renseignements
Rechercher

Netanyahu : Israël aidera l’OTAN à lutter contre le terrorisme avec des renseignements

“Le terrorisme n’a pas de limite,” dit le Premier ministre aux ambassadeurs de l’OTAN, il appelle “le peuple du monde civilisé” à le vaincre

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et l'ambassadeur du Danemark en Israël, Jesper Vahr, qui est également le point de liaison de l'OTAN dans le pays, pendant une rencontre avec les ambassadeurs des pays membres de l'OTAN, à Jérusalem, le 14 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et l'ambassadeur du Danemark en Israël, Jesper Vahr, qui est également le point de liaison de l'OTAN dans le pays, pendant une rencontre avec les ambassadeurs des pays membres de l'OTAN, à Jérusalem, le 14 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Les morts et les blessés de la fusillade sanglante de dimanche à Orlando ont été victimes d’homophobie et d’intolérance, a déclaré mardi le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Ces personnes ne faisaient rien de mal, a-t-il dit. Elles dansaient avec des amis et appréciaient la musique avec leurs proches. Le terroriste les a assassinées parce qu’il était conduit par l’intolérance envers la communauté LGBT, et conduit par la haine de la liberté et de la diversité. »

Devant des diplomates étrangers à Jérusalem, le Premier ministre a tracé un parallèle direct entre les attentats terroristes en Israël et dans le reste du monde.

« Paris, Londres, Bruxelles, Tel Aviv, Jérusalem, Bali, Bombay, New York, San Bernardino, maintenant Orlando ; tant de villes ont été frappées par le même mal, a-t-il déclaré. Le terrorisme n’a pas de limite et c’est pourquoi notre coopération, la lutte contre le terrorisme, ne doit pas non plus connaitre de limite. Un jour, [l’Etat islamique] tue les gays, le lendemain les Yazidis, puis les juifs et les musulmans et les chrétiens. Ils n’ont pas de limite. »

Hommage aux victimes de la fusillade terroriste d'Orlando au bord du lac Eola, à Orlando, le 12 juin 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)
Hommage aux victimes de la fusillade terroriste d’Orlando au bord du lac Eola, à Orlando, le 12 juin 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Le terrorisme, que le Premier ministre a défini comme « l’attaque systématique sans discrimination contre des personnes innocentes » doit toujours être combattu, a déclaré Netanyahu.

« Cela ne dépend pas de l’identité des victimes, cela dépend de la nature de l’acte. L’acte est diabolique. Il est perpétré par des personnes dont le dessein est diabolique. Et nous, le peuple du monde civilisé, devons nous unir pour le vaincre. »

L’attentat au Pulse, un club gay d’Orlando, a tué 49 personnes et en a blessé 53 autres. Il a été commis par Omar Mateen, 29 ans, qui avait prêté allégeance à l’Etat islamique.

Netanyahu s’exprimait devant une douzaine d’ambassadeurs des états membres de l’OTAN, l’organisation du traité de l’Atlantique Nord. Le mois dernier, l’OTAN a invité Israël à ouvrir une mission officielle dans son quartier général de Bruxelles.

« Je veux vous informer que nous sommes en train d’ouvrir un bureau le plus tôt possible. Nous y attachons une grande importance », a déclaré le Premier ministre, promettant d’aider l’OTAN à vaincre l’Etat islamique en partageant des renseignements et des savoir-faire en contre-terrorisme.

« Israël a beaucoup à apporter à l’OTAN ; l’OTAN a beaucoup à apporter à Israël », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur danois en Israël Jesper Vahr, qui est aussi le point de liaison de l’OTAN en Israël, a déclaré que l’alliance militaire occidentale et l’Etat juif faisaient face aux mêmes défis. « Il y a tant de menaces que l’OTAN affronte qui sont similaires à celles qu’affronte Israël. »

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, en 2010. (Crédit : Magnus Fröderberg/CC BY 2.5 via WikiMedia Commons)
Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, en 2010. (Crédit : Magnus Fröderberg/CC BY 2.5 via WikiMedia Commons)

Vahr a ensuite lu un message du secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui a parlé d’Israël comme d’un « partenaire très important » pour l’organisation. « Comme les nations de l’alliance, Israël est une société ouverte et démocratique », a-t-il déclaré, ajoutant qu’aujourd’hui Israël et l’OTAN affrontent « des menaces plus grandes et plus complexes » que dans le passé.

Israël a pendant des années été un partenaire actif du Dialogue méditerranéen de l’OTAN, dont Stoltenberg a déclaré qu’il est « le seul forum sécuritaire qui rassemble les alliés de l’OTAN avec Israël et les pays arabes ».

La nouvelle mission israélienne au quartier général de l’OTAN aidera à approfondir encore la coopération bilatérale, a-t-il déclaré. « Israël et l’OTAN sont des partenaires naturels, et j’attends avec impatience une relation encore plus étroite. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...