Netanyahu n’a toujours pas d’accord sur les implantations avec Trump
Rechercher

Netanyahu n’a toujours pas d’accord sur les implantations avec Trump

“Les choses ne sont pas aussi simples que vous ne le pensez”, aurait dit le Premier ministre aux députés du Likud

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud à la Knesset, le 27 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du Likud à la Knesset, le 27 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait dit lundi aux députés de son parti, le Likud, qu’il n’avait toujours pas trouvé d’arrangement avec le président américain Donald Trump sur la construction de nouveaux logements dans les implantations de Cisjordanie.

Netanyahu a déclaré que, bien qu’il travaille avec la Maison Blanche pour mettre en place un « mécanisme » de coordination de la construction dans les implantations, « les choses ne sont pas aussi simples que vous ne le pensez », ont indiqué des participants à la réunion au quotidien Haaretz sous couvert de l’anonymat.

La présidence de Trump « est une opportunité historique, mais [nous] devons connaitre les limites de cette opportunité », aurait déclaré Netanyahu selon Haaretz.

Les propos de Netanyahu auraient été tenus pendant une discussion animée entre les députés du Likud qui soutiennent l’annexion de grandes parties de la Cisjordanie, et ceux qui souhaitent se séparer des Palestiniens tout en maintenant un contrôle sécuritaire sur la région.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le ministre de l'Education Naftali Bennett pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 30 août 2016. (Crédit : Emil Salman/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le ministre de l’Education Naftali Bennett pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 30 août 2016. (Crédit : Emil Salman/Pool)

Même si Netanyahu a exprimé son soutien à la mise en place d’un état palestinien, il n’a récemment pas soutenu la solution à deux états.

Des députés du Likud et de HaBayit HaYehudi, parti de droit dont dépend la coalition de Netanyahu, l’ont appelé à renoncer à cette solution.

Cependant, pendant sa visite à Washington, Netanyahu a déclaré qu’il ne voulait « pas annexer près de 2,5 millions de Palestiniens à Israël, et je ne veux pas qu’ils soient nos sujets », tout en disant la semaine dernière à la ministre australienne des Affaires étrangères qu’Israël ne renoncerait jamais au contrôle sécuritaire de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...