Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Netanyahu n’est pas perturbé par la colère de Trump suscitée par l’élection de 2020

En partant du postulat que le Premier ministre a appris à ne juger que la politique, il dit apprécier l'ex-président, qui l'a d’ailleurs félicité pour sa récente victoire électorale

Le président américain Donald Trump, à droite, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu avant le départ de Trump pour Rome à l'aéroport international Ben Gurion de Tel Aviv, le 23 mai 2017. (Crédit : Kobi Gideon/GPO via Flash90)
Le président américain Donald Trump, à droite, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu avant le départ de Trump pour Rome à l'aéroport international Ben Gurion de Tel Aviv, le 23 mai 2017. (Crédit : Kobi Gideon/GPO via Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il n’était pas perturbé par les remarques de l’ancien président américain Donald Trump il y a près de deux ans, dans lesquelles il maudissait le Premier ministre pour avoir félicité Joe Biden lors de sa victoire à l’élection présidentielle de 2020.

« Je ne m’en soucie pas », a-t-il déclaré vendredi à CNN.

Trump continue de soutenir à ce jour, sans preuve, que les résultats de l’élection étaient illégitimes. Son refus d’accepter le résultat du vote a été directement lié à l’assaut lancé par ses partisans contre le Congrès américain le 6 janvier 2021, et a conduit à sa deuxième destitution par le Congrès ainsi qu’aux multiples accusations dont il fait aujourd’hui l’objet pour avoir prétendument tenté de renverser les résultats de l’élection.

Dans une interview accordée en décembre 2021 au journaliste israélien Barak Ravid, Trump a déclaré que le message de félicitations adressé par Netanyahu à Biden était arrivé trop rapidement après l’annonce des résultats de l’élection. « C’était l’un des premiers. Genre avant la plupart des autres. Je ne lui ai pas parlé depuis. Qu’il aille se faire foutre ! »

Netanyahu a exprimé son appréciation pour les politiques de Trump sur Israël et a ajouté que l’ancien président lui avait récemment écrit une note de félicitations après avoir remporté l’élection législative de novembre 2022 en Israël.

« J’apprécie ce que le président Trump a fait. Il a déplacé l’ambassade à Jérusalem, il a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, il a reconnu notre souveraineté sur le plateau du Golan, il est sorti de ce que je pensais être un accord désastreux [JCPOA] avec l’Iran », a déclaré Netanyahu.

« Je suis dans la vie politique depuis assez longtemps pour mettre de côté le flux et le reflux périodiques des émotions et pour examiner les positions de fond que les dirigeants et les alliés ont prises, et je respecte ce qui a été fait », a-t-il déclaré.

Netanyahu avait, dans les faits, félicité Biden assez tardivement après sa victoire, le faisant manifestement de longues heures après de nombreux autres dirigeants du monde.

Netanyahu avait établi une relation étroite avec Trump et son administration, qui avait renversé des décennies de politique américaine en reconnaissant la souveraineté israélienne sur Jérusalem et le plateau du Golan et en supprimant l’opposition à la construction d’implantations israéliennes en Cisjordanie.

Israël avait applaudi Trump lorsqu’il s’est retiré de l’accord iranien de 2015, connu sous l’acronyme JCPOA, limitant le programme nucléaire de Téhéran en échange d’un allègement des sanctions – un accord contre lequel Jérusalem a longtemps fait campagne.

Certains détracteurs du dirigeant israélien ont affirmé que ce retrait avait eu des conséquences négatives, l’Iran étant aujourd’hui plus proche que jamais d’une bombe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.