Netanyahu nomme Amsalem au poste de ministre des Communications
Rechercher

Netanyahu nomme Amsalem au poste de ministre des Communications

Président de la coalition lors de la dernière législature et député qui s'est toujours montré très loyal à Netanyahu, Amsalem a remercié le Premier ministre pour sa "confiance"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le député David Amsalem durant une rencontre de faction du parti du Likud à la Knesset, le 8 janvier 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le député David Amsalem durant une rencontre de faction du parti du Likud à la Knesset, le 8 janvier 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé lundi la nomination du député David Amsalem au poste de ministre des Communications.

Amsalem, président de la coalition lors de la dernière législature, est un député du Likud de longue date. Il a dirigé la branche hiérosolymitaine du parti. En tant que député, il s’est toujours montré très loyal à Netanyahu.

Cette nomination fait suite à la démission, au début de la semaine, d’Ayoub Kara, ancien ministre du Likud et druze le plus haut placé au Likud. Il avait déclaré être déçu que Netanyahu n’eut pas soutenu sa candidature. Kara n’est pas parvenu à intégrer la 21e Knesset lors des primaires du Likud en amont des élections du 9 avril.

Il est probable que Netanyahu n’ait pas le droit d’être ministre des Communications parce qu’il fait l’objet d’enquêtes criminelles portant sur des allégations selon lesquelles il aurait abusé de son poste de ministre des Communications dans le passé pour obtenir une couverture médiatique favorable en échange de décisions régulatrices.

David Amsalem a remercié Netanyahu pour sa confiance.

« Je suis heureux d’avoir l’immense privilège de servir le peuple d’Israël en tant que ministre des Communications. Je remercie le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour sa confiance. Avec l’aide de Dieu, nous réussirons »,  a-t-il déclaré dans un bref communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...