Netanyahu nomme un nouveau négociateur en chef
Rechercher

Netanyahu nomme un nouveau négociateur en chef

Meir Ben-Shabbat va remplacer Yitzhak Molcho, visé par une enquête pour corruption

Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale. (Amos Ben Gerschom / GPO)
Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale. (Amos Ben Gerschom / GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a nommé vendredi Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale, nouveau négociateur en chef et émissaire diplomatique. Il remplacera Yitzhak Molcho, l’envoyé personnel de Netanyahu, actuellement visé par une enquête pour corruption.

Ben-Shabbat prendra ses nouvelles fonctions en janvier 2018.

Dans un communiqué, Netanyahu a exprimé « sa profonde gratitude et son estime » envers Molcho, qui a « rempli ses fonctions avec une rare combinaison de talent et d’expérience et une connaissance profonde et approfondie des problèmes qu’il a traités. »

« Quand l’étendue du travail de Molcho sera connue, les citoyens d’Israël seront grandement reconnaissants », a-t-il affirmé.

Depuis novembre, Molcho est visé par une enquête pour corruption présumée concernant l’achat de sous-marins allemands par Israël.

L’avocat Yitzhak Molcho discute avec des manifestants à son bureau de Jérusalem, le 10 septembre 2007 (Flash90)

Molcho, avec son associé David Shimron – cousin et avocat personnel de Netanyahu –, a été arrêté par la police israélienne pour être interrogé durant deux jours d’affilée.

Les enquêteurs soupçonnent ces fonctionnaires d’avoir reçu des pots-de-vin de la part du constructeur naval allemand ThyssenKrupp afin d’influencer la décision d’achat de sous-marins et de bateaux de patrouille, malgré l’opposition du ministère de la Défense.

La police soupçonne Molcho d’avoir poussé l’achat des sous-marins lors de ses voyages diplomatiques à l’étranger, tandis que M. Shimron aurait cherché à promouvoir les intérêts du constructeur de navires allemands en Israël.

Molcho a démissionné de son poste de négociateur en chef de Netanyahu, poste qu’il occupait depuis 2006, deux semaines avant qu’il ne soit déclaré suspect.

Netanyahu n’a pas été désigné comme suspect dans cette affaire, bien qu’il reste sous enquête dans deux autres affaires de corruption.

Ben-Shabbat, ancien haut fonctionnaire pour le Shin Bet, le Service de sécurité intérieure israélien, est devenu conseiller en sécurité nationale en août dernier. Cette nomination a été officiellement approuvée par le gouvernement en novembre.

Netanyahu avait alors salué Ben-Shabbat pour sa « clarté d’esprit, sa riche expérience et la précision avec laquelle il présente les choses. Il ne se défile pas et exprime son opinion de la manière la plus claire possible, sans ambages ».

Ben-Shabbat servait dans le Shin Bet depuis janvier 1989. Il travaillait en particulier sur les dossiers concernant le Hamas et la bande de Gaza et a dirigé la plupart des activités de l’agence contre le groupe terroriste au cours de ces vingt dernières années. Sa position en tant que chef du district sud était comparable à celle d’un général militaire.

Selon le bureau du Premier ministre, Ben-Shabbat a personnellement dirigé les efforts du Shin Bet à Gaza durant la campagne Opération Plomb durci en 2008-2009. Agé de 51 ans et père de quatre enfants, il dirigeait également au sein de l’agence le service contre la cyber-criminalité et le service contre le terrorisme et l’espionnage.

Le remplaçant de Ben-Shabbat à son poste de conseiller à la sécurité nationale est encore inconnu.

Raoul Wootliff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...