Netanyahu piège le mentaliste Lior Suchard
Rechercher

Netanyahu piège le mentaliste Lior Suchard

"Ça ne marche pas si l’autre partie ne veut pas que ça marche," a déclaré le célèbre mentaliste, pris au dépourvu par le Premier ministre

Le mentaliste israélien Lior Suchard, qui a stupéfait le public du monde entier avec sa capacité à lire les esprits, pourrait bien avoir rencontré son maître cette semaine, en la personne du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Suchard était l’invité d’un évènement pour la presse étrangère à Jérusalem mercredi soir, organisé par le bureau de presse gouvernemental. Après que Suchard a réussi à deviner certains détails privés sur des participants, Netanyahu est monté sur l’estrade, sans que cela figure au programme.

Suchard avait convenu avec les organisateurs que le Premier ministre viendrait dessiner sur l’estrade, et que le mentaliste devinerait le croquis, un exploit qu’il a déjà relevé par le passé.

Cependant, Netanyahu a surpris Suchard en lui annonçant qu’il avait déjà préparé le dessin, 10 minutes auparavant, et l’a invité à le deviner. « Je veux lui lancer un défi », a-t-il dit. « Il n’y a aucun moyen qu’il l’ait vu. »

« Vous êtes en danger », a-t-il plaisanté.

Déconcerté, Suchard a essayé de gagner du temps en revenant sur le nom de la première petite amie d’un membre du public, ce à quoi le Premier ministre a réagi en disant « n’essaye pas de fuir ».

Le mentaliste a ensuite tenté de deviner ce que Netanyahu avait dessiné, mais quand le chef d’État a fini par montrer une ménora avec les mots Am Israël ‘Hay écrits en dessous, Suchard a admis qu’il était « à côté de la plaque ».

Ravi, Netanyahu a plaisanté : « C’était une campagne israélienne de désinformation ».

Suchard avait l’air moins ravi. Selon les médias israéliens, il s’est par la suite plaint aux organisateurs que Netanyahu ne s’était pas conformé au programme.

« Ça ne marche pas si l’autre partie ne veut pas que ça marche », a-t-il déclaré à Hadashot.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...