Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Netanyahu quitte l’hôpital après la pose d’un stimulateur cardiaque

On ignore à l'heure actuelle si le Premier ministre se rendra à la Knesset, où les élus votent sur le projet de loi portant sur la "raisonnabilité" des décisions gouvernementales

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant après s'être fait poser un pacemaker, dans une vidéo de l’hôpital Sheba, le 23 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprimant après s'être fait poser un pacemaker, dans une vidéo de l’hôpital Sheba, le 23 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a quitté l’hôpital lundi au lendemain d’une intervention chirurgicale pour la pose d’un stimulateur cardiaque, a indiqué le centre hospitalier Sheba.

Netanyahu a quitté l’hôpital « il y a cinq minutes », a déclaré en début de matinée à l’AFP un porte-parole de l’établissement dans lequel il avait été admis dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir le convoi du Premier ministre quitter l’établissement de Ramat Gan.

On ignore à l’heure actuelle si Netanyahu se rendra à la Knesset, où les députés votent sur le projet de loi visant à empêcher les tribunaux d’exercer un contrôle judiciaire sur le caractère « raisonnable » des décisions gouvernementales.

Il avait été admis à l’hôpital samedi soir après qu’une alerte relayée par le moniteur cardiaque interne dont il avait été équipé il y a une semaine a indiqué un bloc cardiaque transitoire, c’est-à-dire un problème dans le système de conduction électrique du cœur.

Un stimulateur cardiaque – ou pacemaker – est un petit appareil alimenté par une batterie qui empêche le cœur de battre trop lentement. Il est placé chirurgicalement sous la peau, près de la clavicule.

A LIRE : Netanyahu se fait poser un pacemaker. Qu’est-ce que cela signifie ?

Les pacemakers sont prescrits lorsque le système de conduction électrique du cœur d’une personne provoque des battements cardiaques lents ou irréguliers, ou en cas d’insuffisance cardiaque.

Les problèmes liés au système de conduction du cœur résultent généralement de lésions du muscle cardiaque, de facteurs génétiques ou des effets de certains médicaments.

Après sa première hospitalisation la semaine dernière, l’hôpital avait assuré que tous les tests effectués sur Netanyahu étaient bons et que l’implantation sous-cutanée du « moniteur cardiaque implantable » (ILR) n’était qu’une précaution « normale ».

Cependant, dans une déclaration vidéo publiée par Sheba dimanche matin, il a été révélé que le Premier ministre a bien des antécédents de problèmes de conduction cardiaque. L’hôpital a également déclaré que Netanyahu s’était évanoui le week-end dernier, une information que le Bureau du Premier ministre n’avait alors pas révélée.

Malgré les protocoles exigeant des Premiers ministres qu’ils publient un rapport annuel sur leur santé, Benjamin Netanyahu n’en a pas publié depuis 2016.

Il n’a pas été possible de le contraindre légalement à partager ces informations de santé, car les protocoles n’ont pas été inscrits dans la loi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.