Netanyahu rencontre le chef de la défense russe
Rechercher

Netanyahu rencontre le chef de la défense russe

Le Premier ministre s'est entretenu avec le ministre russe de la Défense Sergey Shoigu à Sotchi et la rencontre avec Vladimir Poutine est retardée

Shalom Yerushalmi est analyste politique pour Zman Israël, le site en hébreu du Times of Israël sur l'actualité israélienne.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (deuxième à gauche), rencontrant le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu, le 12 septembre 2019, à Sotchi, en Russie. (GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (deuxième à gauche), rencontrant le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu, le 12 septembre 2019, à Sotchi, en Russie. (GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré jeudi à Sotchi le ministre russe de la Défense Sergey Shoigu, et le dirigeant russe Vladimir Poutine.

Les réunions devraient se concentrer sur les questions de défense, en particulier la campagne aérienne d’Israël en Syrie, qui risque de se heurter à l’armée russe, dans ce pays en soutien au dictateur syrien Bashar el-Assad.

« C’est parfois une question de secondes », a déclaré un responsable de la défense faisant partie du voyage au Times of Israel.

« Les Syriens deviennent fous, tirent à toute allure, parfois ils font tomber un avion russe, comme nous l’avons vu. La coordination fonctionne bien en général. »

Moscou a estimé mercredi que la promesse électorale de M. Netanyahu sur l’annexion de la vallée du Jourdain pourrait provoquer « une forte hausse des tensions dans la région (et) nuire aux espoirs d’une paix attendue de longue date entre Israël et ses voisins arabes ».

Le voyage éclair en Russie a lieu moins d’une semaine avant qu’Israël ne se rende aux urnes. Le parti du Likud de Netanyahu tente de détourner les russophones du parti Yisrael Beytenu.

Pendant ce temps, le leader d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, se moque de Netanyahu sur la Douzième chaîne, en disant qu’il pense que le Premier ministre s’occupera du terrorisme émanant de Gaza après avoir annexé la vallée du Jourdain et « rencontré Boris Eltsine ».

Dimanche, Netanyahu avait plaisanté lorsqu’il avait accidentellement dit avoir rencontré Eltsine, décédé en 2007, au lieu de Boris Johnson, du Royaume-Uni.

La rencontre entre Netanyahu et Poutine a été retardée. La réunion a été repoussée de quelques heures alors que le président russe se rend au Daghestan pour marquer le vingtième anniversaire de la guerre dans la région avec les séparatistes tchétchènes.

Pendant que Netanyahu patiente, il pourra se rendre sur les sites de Sochi, comme la vieille datcha de Josef Staline, et peut-être obtenir quelques idées de décoration. Selon un site Web appelé Trip101, « les visiteurs ont la chance d’explorer cette maison dans les bois et d’entrer profondément dans l’esprit de Staline. Des détails comme le manque de tapis pour qu’il puisse entendre des pas si quelqu’un essayait de s’approcher de lui, un extérieur peint en vert pour se camoufler contre les attaques et une piscine intérieure aident à apprendre à connaître son caractère. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...