Netanyahu retourne à Moscou pour parler de la Syrie avec Poutine
Rechercher

Netanyahu retourne à Moscou pour parler de la Syrie avec Poutine

Le 7 juin, les deux dirigeants devraient évoquer un "vaste" éventail de sujets, dont le conflit en Syrie, mais également le commerce et la coopération entre Israël et la Russie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 21 avril 2016. (Crédit : autorisation)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 21 avril 2016. (Crédit : autorisation)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu se rendra à Moscou la semaine prochaine, pour la deuxième fois cette année, afin de discuter des développements en Syrie avec le président russe Vladimir Poutine, a déclaré le Kremlin.

La visite est prévue pour le 7 juin, et coïncidera avec le 25e anniversaire de l’établissement des relations entre Israël et la Russie post-soviétique, selon le média d’Etat russe TASS.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a déclaré que les deux dirigeants allaient discuter d’un « vaste » éventail de sujets, surtout de la Syrie.

« Parmi les questions les plus importantes on trouve la situation en Syrie et ses alentours également, comme l’état actuel et les perspectives de l’accord israélo-palestinien », a déclaré le service de presse du Kremlin, selon TASS.

Cette visite intervient cinq jours après que Netanyahu a annoncé que Poutine avait accepté de retourner un char israélien perdu dans une bataille en Syrie en 1982, en signe de resserrement des liens.

Netanyahu s’était rendu à Moscou en avril pour des discussions visant à s’assurer que les deux pays ne s’embrouilleraient pas en Syrie, alors que la Russie soutient le président Bashar el-Assad.

« Au cours de la prochaine réunion, il est prévu de discuter des progrès réalisés dans la mise en œuvre des accords conclus lors de la visite de travail de Benjamin Netanyahu à Moscou le 21 avril 2016 », a remarqué le service de presse.

« On prévoit qu’une attention particulière sera accordée aux questions de coopération bilatérale, y compris aux perspectives de stimuler davantage le commerce et la coopération économique, culturelle et les liens humanitaires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...