Netanyahu serait d’accord pour rencontrer Abbas au Caire
Rechercher

Netanyahu serait d’accord pour rencontrer Abbas au Caire

Le bureau du Premier ministre a déclaré qu’il était toujours ouvert à de nouvelles négociations bilatérales

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, à Jérusalem, le 15 septembre 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, à Jérusalem, le 15 septembre 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait exprimé dimanche au ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri, en visite en Israël, sa volonté de rencontrer le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour des discussions accueillies par le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi.

Le bureau du Premier ministre n’a ni confirmé ni démenti une information du journal panarabe saoudien Al-Arabiya.

Le bureau de Netanyahu a déclaré dans un communiqué que « le sujet ait été discuté ou pas, Israël a toujours dit être prêt à mener des négociations bilatérales directes sans conditions préliminaires. »

La proposition égyptienne, annoncée dans des médias arabophones, d’accueillir un sommet tripartite a suivi les deux rencontres dimanche entre Netanyahu et Choukri à Jérusalem.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri à Jérusalem, le 10 juillet 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri à Jérusalem, le 10 juillet 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Dans le cadre des efforts du Caire pour relancer le processus de paix moribond entre Israéliens et Palestiniens, Sissi aurait proposé d’accueillir des négociations directes entre les deux parties.

Le sommet tripartite, auquel assisteraient également des responsables égyptiens et jordaniens, chercherait des mesures permettant de construire la confiance afin d’apaiser la poussée de violences de 10 mois en Cisjordanie, ont déclaré des responsables palestiniens au journal arabophone londonien Al-Hayat, ainsi qu’au quotidien israélien Haaretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...