Rechercher

Netanyahu très déterminé à poursuivre la refonte du système judiciaire

Le Premier ministre a affirmé que le renforcement du contrôle politique sur le système judiciaire permettra à Israël de s'aligner davantage sur les autres démocraties occidentales

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirigeant une réunion de faction de son parti, le Likud à la Knesset, à Jérusalem, le 9 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirigeant une réunion de faction de son parti, le Likud à la Knesset, à Jérusalem, le 9 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Soutenant avec ferveur le grand projet de réforme judiciaire de son gouvernement, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé lundi que son gouvernement ne se laissera pas décourager par les protestations émanant du système judiciaire et des bancs de l’opposition.

S’exprimant lors de la réunion de la faction de son parti, le Likud, à la Knesset, Netanyahu a déclaré que son gouvernement était déterminé à faire passer son programme de réforme judiciaire et qu’il ne se laissait « pas décourager par les mouvements de protestation ».

« Tout comme nous n’avons pas été dissuadés par les attaques de la gauche et des médias, nous ne nous laisserons pas non plus décourager cette fois-ci », a déclaré Netanyahu, accusant les médias d’avoir offert une couverture « superficielle » et « unilatérale » de la question.

« Personne n’a besoin de prétendre être surpris. Ce que nous avons dit avant les élections, nous le faisons et nous continuerons de le faire après les élections », a déclaré Netanyahu, répondant aux affirmations des leaders de l’opposition Yaïr Lapid et Benny Gantz qui ont estimé que le gouvernement avait caché ses plans lors de la campagne électorale des dernières élections législatives.

Netanyahu a réaffirmé que le plan de réforme du système judiciaire rétablira un « équilibre correct » entre le pouvoir judiciaire et le gouvernement. Il a également déclaré que le renforcement du contrôle politique sur le système judiciaire permettra à Israël de s’aligner davantage sur les autres démocraties occidentales, telles que les États-Unis, où les politiciens choisissent les juges de la Cour suprême.

« Celui qui se tient à l’écart de la démocratie, c’est Israël en réalité », a noté Netanyahu. « Nous essayons de nous aligner sur toutes les démocraties du monde par le biais de ce plan de réformes. »

« Nous le ferons dans l’intérêt de tous les citoyens israéliens », a ajouté le Premier ministre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.